9 Catégories : Danemark/ Un grand week-end à

Un grand week-end à Copenhague : nos conseils et coups de coeur

Ça y est nous sommes de retour au Danemark pour la deuxième fois afin de profiter d’un beau et grand week-end à Copenhague . Hej København !

Copenhague est une ville qui respire le bonheur et ce n’est pas pour rien qu’elle est reconnue mondialement pour être la ville où les habitants sont les plus heureux !

Cette année nous avons tous les deux beaucoup voyagé, mais on a aussi nos jobs respectifs avec des agendas différents, donc parfois on voyage en couple et parfois aussi séparément dans le cadre de blogtrips ou d’opérations digitales. Copenhague, c’est l’occasion de nous retrouver enfin tous les deux et de profiter au maximum en amoureux. Et pour ça, l’office du tourisme du Danemark et la compagnie de ferries DFDS Seaways nous ont concocté un séjour très sympa !

Cette fois ci nous avons profité de ces 4 jours de voyage à Copenhague pour nous rendre en ferry à Oslo le temps d’une journée. Les traversées de DFDS Seaway se faisant la nuit, cela permet d’économiser une nuit d’hôtel, et le temps de traversée passe plus rapidement !

Nous sommes partis un jeudi soir après le travail avec le vol Norwegian Nice-Copenhague qui dure environ trois heures. Trente minutes de métro plus tard nous arrivons à la station Norreport située elle même à 10 minutes à pied de notre hôtel Absalon, une excellente adresse en plein cœur de la ville. Déco et design danois de très bon goût, accueil agréable, chambres spacieuses et confortables, le combo idéal pour se reposer après une journée intense à visiter Copenhague. Le premier soir, on est littéralement tombés de fatigue tellement la journée avait été longue entre le travail perso, le retard de l’avion, le vol, etc… Bref, on était K.O et nous n’avions qu’une seule envie : se coucher pour être en forme le lendemain… Après une bonne nuit régénératrice et un bon petit dej’, nous voilà fin prêts pour visiter Copenhague.

Cliquez ici pour avoir 25 euros de remise sur le site Booking.com

Si vous êtes encore à la recherche de conseils pratiques pour profiter d’un grand week-end à Copenhague, cet article des 15 choses à voir et à faire vous sera bien utile.

Avant d’entamer la découverte de Copenhague, on vous conseille d’acheter la Copenhagen Card 24h, 48h, 72h ou 120h, un sésame qui vous permet de bénéficier de nombreuses gratuités sur 74 attractions et activités. Vous pourrez également profiter gratuitement des transports publics sur les réseaux de bus, trains et métro de la région de Copenhague.

Cliquez ci dessous pour acheter la Copenhagen City Card

Un week-end à Copenhague à vélo

Tout commence par cette étape incontournable, et n’envisagez à aucun moment de vous déplacer dans Copenhague en taxi, non, ici qu’il fasse beau ou qu’il pleuve, se déplacer en vélo fait intégralement partie du mode de vie local ! On a été surpris par le nombre de vélos présents dans la ville, beaucoup plus nombreux que les voitures… Plus d’un tiers des habitants de Copenhague ont dit adieu au stress et aux embouteillages en se déplaçant en deux roues pour se rendre au travail ; et non pas forcément par conscience environnementale, mais tout simplement parce que ça coûte moins cher et que c’est le mode de déplacement le plus rapide pour parcourir la ville sur le grand réseau de pistes cyclables (350 km)

Il y a même la possibilité de mettre son vélo dans le métro ou dans le train régional (hors période de pointe) pour se balader hors de Copenhague et rejoindre la plage, la forêt, ou les parcs. D’ailleurs, Copenhague a été élue pour la seconde fois la meilleure ville cyclable au monde !

Rendez-vous à la réception de votre hôtel ou dans l’un des nombreux loueurs de vélos et comptez environ une dizaine d’euros pour une location à la journée. Vous êtes désormais équipés et prêts pour visiter Copenhague en vélo.

Le quartier Christianshavn : l’empreinte alternative et contemporaine de Copenhague

Nous avons eu un gros coup de coeur pour Chrisianshavn, allias la Petite Amsterdam, l’un des quartiers les plus charmants de la capitale, surtout par une belle journée ensoleillée. On a adoré se balader en vélo le long des canaux, profiter de l’ambiance animée, admirer l’architecture contemporaine et audacieuse des nouveaux bâtiments qui contraste harmonieusement avec celle des demeures du 18ème siècle et des anciens entrepôts maritimes aujourd’hui transformés en lieux artistiques, culturels et alternatifs. Le quartier est connu pour la tour de l’église baroque de Notre Sauveur (Vor Frelsers Kirke) où l’on peut admirer une belle vue panoramique depuis son sommet.

Et bien évidement on ne peut quitter Christianshavn sans se rendre dans le célèbre quartier insolite et alternatif de « Christiania », construit au début des années 70 par une communauté de hippies et de squatters dans une ancienne zone militaire de 34 hectares. Autoproclamée « Ville Libre de Christiania« , ses habitants ont mis en place leur propre système économique et social, en marge total de ce que l’on peut habituellement connaître. Cette cité autrefois expérimentale compte aujourd’hui près de 1000 habitants, possède sa propre monnaie, son drapeau et toutes sortes d’activités culturelles et sportives, ainsi qu’un vaste espace agricole.

Bien plus qu’un quartier, Christiana est un véritable style de vie ! 0n y trouve de nombreuses maisons colorées, des réalisations street-art, des bars des restaurants originaux, et il s’y déroule de nombreux évènements musicaux et culturels, mais ne soyez pas surpris si vous voyez aussi des vendeurs de cannabis dans la rue principale. Par contre, un seul mot d’ordre : No Photos, Don’t Run, Have Fun.  Allez y en journée, c’est vraiment sécurisé et l’expérience vaut vraiment le détour !

Plus d’informations sur le quartier de Christiana

Faites un passage en vélo sur les coups de midi à Paper Island, l’un des nouveaux quartiers animés et conceptuels de Copenhague où l’on peut savourer la street-food du monde dans un immense hangar qui contient plusieurs dizaines de stands joliment décorés. Le jour où nous y sommes allés le temps était splendide, il y avait beaucoup de monde, l’ambiance était chaleureuse, on s’est posé sur les transats pour savourer un pad thaï et profiter pleinement du soleil.
Plus d’informations sur Street Food Copenhague

Juste à côté du hangar pour la street-food il y a un nouvel espace éducatif pour les petits mais aussi pour les grands appelé Experimentarium City, 3 000 mètres carrés dédiés à la science sous toutes ses formes, à travers des jeux ludiques, des expériences originales, et bien d’autres.

Plus d’informations sur Experimentarium City

L’île est située au Nord de Christianshavn, à 3 minutes en vélo du quartier de Christiana (Trangravsvej – 1436 København K)

Meatpacking District / Kodbyen : les restaurants et bars les plus branchés de la capitale dans un cadre unique !

Un soir nous nous sommes baladés en vélo dans le quartier du jardin de Tivoli et on a rencontré deux mecs très cols qui rentraient du travail et à qui on a demandé une adresse atypique où sortir, le nouveau quartier sympa où tout le monde se rend. C’est là qu’ils nous parlent des nouveaux restaurants de Kodbyen, le meatpacking district de Copenhague, mais bien plus authentique que celui de NYC !

5 minutes de vélo plus tard nous y voilà ; on arrive la nuit tombée sur un grand parking presque désert entouré d’entrepôts alimentaires et sur lequel il y a encore des camions frigorifiques garés… Assez glauque à première vue… On adore ! On s’enfonce dans l’obscurité entre les ruelles et un peu plus loin on aperçoit les lumières des néons de quelques restaurants conceptuels qui ont investi les anciens entrepôts désaffectés. La décoration des établissements est réussie et elle ne dénature pas l’atmosphère de ce quartier au style industriel.

On vous conseille aussi de vous y rendre en journée, le décor change du tout au tout ! On peut voir ce ballet incessant des camions qui récupèrent et livrent les marchandises des entrepôts. En journée, on se rend compte qu’il n’y a pas que des restaurants, il y a également de nombreux architectes, designers, photographes, et autres artistes qui se sont installés dans ce quartier alternatif et créatif de Vesterbro. Allez aussi faire un saut à Kodbyen le samedi ou le dimanche, on nous a dit qu’il y a plus d’une cinquantaine de stands qui proposent de la street food et l’ambiance est chaleureuse, tout comme à Christianshavn sur Paper Island.

Nyhvan : le vieux port coloré de Copenhague

Nyhvan, c’est « the place to be » de Copenhague, bien que l’endroit est très touristique. Si le nom signifie « nouveau port », il s’agit bien là du vieux port de Copenhague, caractérisé par un long bras de mer qui s’engouffre dans la ville sous une haie d’honneur réalisée par des bâtiments de toutes les couleurs. Au matin, c’est un endroit très agréable pour boire un café car il y fait bon vivre, les vieux bateaux de bois nous font nous évader, et il s’agit d’un des rares endroits de Copenhague où l’on est au bord de l’eau.

Au soir, c’est l’un des lieux les plus fréquentés de la capitale et le nombre de bars qui longent le canal et confondent leurs terrasses lui ont valu d’être surnommé par certains danois « le plus long bar du monde ». Pour d’autres, le surnom est « death road », soit la route de la mort, référence à une pratique courante que j’ai déjà bien connu à Rennes : boire un verre dans chaque bar. Oui, on me l’a proposé, non, je n’ai pas osé me mesurer aux danois (Capu n’aurait pas apprécié). Pour vous rendre dans cet incontournable, c’est au bout de « Stroget », la rue piétonne la plus longue de la ville, sinon arrêtez vous à la station de métro Kongens.

Les parcs verdoyants et fleuris de Copenhague

Comme pour chaque visite dans une capitale, un tour dans les parcs et jardins fleuris s’impose pour échapper à l’urbanisation, même si à Copenhague, y’a quand même pas de quoi se plaindre. On commence par les Jardins de Kastellet, une citadelle fortifiée au Nord de la ville qui accueille les bureaux du ministère de la défense. Tout autour, un immense parc de verdure où l’on peut flâner, faire du sport et profiter des belles journées ensoleillées. On vous conseille de vous balader en vélo dans le quartier de Langelinie au Nord du jardin de Kastellet, on a été emballés par l’architecture contemporaine des bâtiments.
On continue notre poursuite des espaces verts avec un classique et incontournable, Kongens Have, le parc du château de Rosenborg qui avec 16 hectares et plus de 2,5 millions de visiteurs par an est le plus vieux parc (1606) et le plus visité du Danemark. Comme tout bon parc de château, il est ponctué par de longues avenues pédestres bordées de grands arbres et l’on m’a dit là bas qu’en hiver, avec la neige, c’est absolument somptueux. Comme si on avait besoin d’une raison supplémentaire pour y retourner…
Direction ensuite le jardin botanique, un espace vert de 10 hectares absolument magnifique, calme, bien entretenu et en plein coeur de la ville. On y trouve de grandes étendues de pelouses remplies de fleurs et d’étangs sur lesquels viennent de prélasser nombre d’espèces d’oiseaux. Ne pas rater la visite de la serre tropicale, bien qu’il y fasse très chaud !
Enfin, on termine notre boulimie de verdure par Frederiksberg Have, un immense jardin public de plus de 30 hectares qui, comme si cela ne faisait pas assez d’espace, est accolé à un autre jardin public de 32 hectares, le Søndermarken. Là aussi des allées, des canaux avec des barques en bois, de petites cascades, bref, tout l’attirail pour se détendre un maximum et profiter du bon air.

Le célèbre parc d’attraction de Tivoli

Créé en plein centre ville il y a plus de 150 ans, le parc d’attraction de Tivoli est l’un des plus célèbres au monde, alors on s’est dit que cela valait le coup d’oeil. Il se dit même que c’est après avoir visité ce parc d’attraction que Walt Disney a eu l’idée d’ouvrir le premier parc Disney. Ouvert d’avril à septembre, il rouvre également ses portes en décembre pour qu’un marché de Noël puisse avoir lieu.

Pour la petite taille relative du parc, puisque situé au centre ville, on a été étonnés du nombre d’attractions proposées, pour tous les âges et surtout tous les goûts. L’un des forains nous a révélé qu’en été, le parc est souvent un lieu où de nombreux concerts sont donnés, soit dans le Tivoli Concert Hall, soit en plein air. Le parc est vraiment à voir car il n’est pas banal et chargé d’histoire, de plus, il est situé à seulement deux pas de la Gare centrale (Hovedbanegården).

Si vous comptez y faire des attractions, le prix reste relativement élevé pour un adulte : environ 85 Dk (12 euros) pour entrer + 200 Dk (27 euros) pour avoir accès à toutes les attractions. L’accès au parc est gratuit avec la Copenhagen Card. Nous avons eu la chance de visiter le Jardin de Tivoli pendant la période d’Halloween (notre week-end à Copenhague tombait donc à merveille) et on a été complètement bluffés par la beauté des décors, aucun détail n’a été oublié. Bienvenue dans un autre monde !

Shopping et design

Si vous êtes à la recherche d’inspirations scandinaves pour décorer votre nouvel appart, alors vous serez bien servis ! Entre les quartiers de Vesterbro, Norrebro et Osterbro, difficile de ne pas se laisser tenter lorsqu’on flâne dans les rues à la découverte des trésors de Copenhague ! Toutes les boutiques sont originales, uniques, conceptuelles, et on a eu envie de tout acheter tellement c’était beau !

Mais on a été plutôt raisonnables, on a juste craqué pour quelques accessoires de table et un luminaire vintage unique de 70 cm équipé d’une quinzaine d’ampoules, trouvé chez un brocanteur de Copenhague. (Wiingaard – 39 Gothersgade) Par chance, ça rentrait parfaitement dans notre valise, au centimètre près ! Si vous avez fait trop de folie, ou que vous avez craqué pour une création volumineuse, il y a toujours la possibilité d’expédier un colis depuis Copenhague vers la France ou vers n’importe quelle autre destination dans le monde. Rendez-vous sur un comparateur d’envoi de colis comme Packlink.fr, et vous trouverez en quelques clics les meilleurs tarifs imbattables.

 DSCF4842

L’opéra de Copenhague

Une visite qu’on vous conseille vivement de faire ! Construit en 2005 sur les vieux docks de Copenhague, l’opéra fait face au palais de la Reine, à qui il est d’ailleurs dédié. Le bâtiment est spectaculaire et pour avoir visité nombre d’opéras, il est probablement l’un des plus modernes que j’ai pu voir. Environ 40 000 m² de surface où l’on trouve également de nombreux bars et restaurants et galeries d’art.

Faut dire qu’avec son millier de salles et ses 14 étages, au bout d’un moment, une pause s’impose. Pour la salle d’opéra, la fosse d’orchestre peut accueillir jusqu’à 110 musiciens qui peuvent jouer pour 1 500 personnes. On imagine les frissons qui doivent nous parcourir à l’écoute d’un tel opéra… Un rêve ! Si vu de l’extérieur, l’Opéra de Copenhague n’est pas forcément le plus bel édifice au monde, croyez moi, l’intérieur vaut le détour, autant que la vue que l’on peut y admirer.

Opera Copenhague

 La relève de la garde royale

Parce qu’il n’y a pas que la garde royale de Londres qui vaut le coup d’oeil, à Copenhague aussi la relève de la garde est un moment des plus appréciés des locaux et des touristes. Ca se passe à la Place d’Amalienborg (Amalienborg Slotsplads) qui comporte quatre palais identiques qui datent du XVIIIème, dont celui de la Reine, qui fait l’objet de la Garde.

Il s’agit là d’un rituel évidemment quotidien qui commence à midi tapante, et qui dure trente minutes. On y retrouve quand même les grands classiques de la Garde Royale que l’on trouve à Buckingham Palace, à savoir un uniforme typique et un grand bonnet à poils. Un moment intense, millimétré et maîtrisé par les gardes, qui reste quelque chose de peu commun et auquel on a pris plaisir à assister.

Balade en bateau sur les canaux de Copenhague

Grâce à la Copenhague Card on en a profité pour faire une petite balade de deux heures en bateau le long des canaux de Copenhague, ce qui nous a offert une toute autre vision de la ville, sorte de vue d’ensemble, comme l’on était à la fois dans et hors de la ville.  Ce qu’on aime avec le bateau, c’est le fait de pouvoir découvrir des coins où l’on ne serait pas forcément allés sous un nouvel angle. On se retrouve à voguer au milieu des vieux voiliers, des péniches ou des structures sur pilotis ; on se repose et on en profite. L’activité idéale pour entamer votre week-end à Copenhague !

Le strøget : la  rue commerçante principale

Parce qu’il fallait bien qu’on passe par la case shopping, on peut dire qu’on n’a pas fait semblant puisque c’est dans la rue Stroget que ça se passe, la plus grande rue piétonne de Copenhague et l’une des plus grandes d’Europe. Rien que ça ! Forcément très animée, difficile de ne pas faire fumer sa carte bleue dans cette rue où tous les types de commerces co-habitent, de la chaîne connue type Zara ou H&M aux boutiques les plus locales, du magasin de luxe au bazar, du restaurant un peu cossu à la petite pâtisserie.s

Elle part de l’hôtel de ville de Copenhague pour terminer, tout au bout de la rue, au fameux parc d’attraction de Tivoli dont je vous ai parlé un peu plus haut dans l’article. Tous les goûts pour toutes les bourses, cette rue est clairement le centre névralgique de Copenhague et est donc un incontournable.

Visiter les musées de Copenhague

Comme toute bonne capitale européenne qui se respecte, Copenhague jouit d’un héritage historique et culturel important alors forcément, les musées y sont nombreux et les thèmes tout aussi variés. Le plus évident est biensur le Nationalmuseet, le musée national, qui nous en apprend beaucoup sur l’histoire de ce pays scandinave, histoire riche des esquimaux et des vikings. La visite dure environ deux heures et si vous êtes accompagnés d’enfants, un atelier spécifique leur est destiné avec notamment la possibilité de les déguiser en esquimaux.
Pour les passionnés d’art, je vous propose le Musée National d’art, qui mêle à merveille le classique et le moderne et expose Rembrandt, Matisse et Picasso, entre autres. Rien que ça ! Les passionnés d’antiquités trouveront leur bonheur à la Glyptothèque Ny Carlsberg, où sont exposées des antiquités grecques, romaines et égyptiennes. Un régal.

La petite sirène de Copenhague

C’est la figure emblématique de Copenhague et même du Danemark. La Petite Sirène, c’est une statue de bronze située sur un rocher dans le port de Copenhague, près du Parc Churchill. Sculptée par Edvard Eriksen, qui s’est inspiré de sa femme Eline Eriksen. La femme fait face à la mer pour accueillir et souhaiter la bienvenue aux visiteurs qui arrivent par le port. Inspiré par sa femme, c’est bien en allusion au conte du danois Hans Christian Andersen, La Petite Sirène, que cette (petite) statue (1m25) fut érigée, vous savez, cette sirène malheureuse qui rêve de pouvoir marcher sur la terre ferme pour rejoindre son amoureux…

Vandalisée une bonne dizaine de fois, elle a toujours été restaurée, c’est pourquoi il s’agit en réalité d’un copie et que son premier moulage est conservé dans un endroit inconnu. Elle a beau avoir maintenant 102 ans, elle fait toujours aussi jeune. Même si la Petite Sirène attire chaque jour des centaines de visiteurs et qu’il faut presque faire la queue pour espérer faire une photo, mais cela reste un incontournable lors d’un week-end à Copenhague.

DSCF6777

Une escapade en Norvège

C’était au final la motivation principale de notre voyage ! Tester la croisière entre Copenhague et Oslo à bord du ferry de la compagnie DFDS.

Ca fait pas mal de temps qu’on parle de faire un jour une croisière en amoureux, et quand on a su qu’il y avait la possibilité de faire la liaison entre ces 2 villes, nous n’avons pas hésité une seconde, même si c’est un aller-retour le temps d’une journée !

BON PLAN : vous avez aussi la possibilité de construire votre voyage en commençant par Copenhague, visiter 4-5 jours la capitale, prendre ensuite le ferry pour Oslo et découvrir la ville et ses environs 5-6 jours, pour ensuite repartir directement de l’aéroport d’Oslo vers la France. Si nous y retournons nous ferons sûrement ce trajet et c’est celui qu’on recommande grandement.

Nous avons embarqué en fin d’après-midi à Copenhague et nous sommes arrivés à Oslo à 8h00 du matin. On garde un souvenir inoubliable de ces paysages verdoyants et colorés baignés par la douce lumière du matin, et encore plongés dans un léger brouillard. C’est sensationnel…

Le bateau est de tout confort, et on ne s’attendait pas à une telle qualité de prestations et de service. Le Ferry DFDS dispose de nombreux univers et il n’y a vraiment pas la possibilité de s’ennuyer. On trouve de nombreux bars et restaurants (excellents), un SPA avec piscine chauffée, des boutiques, des espaces de jeu pour les enfants avec des salles de jeux vidéo une salle de spectacle et une discothèque pour les plus fêtards. Il y en a pour tous les goûts 🙂

Retrouvez ici notre article sur : la croisière entre Copenhague et Oslo

Pour le tarif il faut compter environ 100 € aller/retour par personne pour une cabine vue mer avec petit déjeuner.

Nos bons plans pour un voyage à Copenhague

Idées d’activités à faire à Copenhague

commentaires

Une autre destination ?

9 commentaires

  • Reply
    padoune
    4 décembre 2015 at 12 h 10 min

    c’était chouette de suivre vos snaps ! J’aimerais tellement visiter cette ville, elle a l’air trop chouette, je la garde de coté pour un prochain séjour en europe <3 bisous les coco 🙂

  • Reply
    argone
    5 décembre 2015 at 19 h 06 min

    Merci pour tous ces conseils et bons plans, j’espère pouvoir aller visiter cette ville dès que la liaison easyJet depuis Lyon commencera en avril ! En direct c’est quand même bien mieux :-)))

  • Reply
    Planete3w.fr
    6 février 2016 at 16 h 06 min

    Hello, nous revenons de 3 jours à Copenhague où nous en avons pris les yeux. C’est vraiment une très belle ville. L’avantage de visiter Copenhague en hiver c’est qu’il n’y a pas beaucoup de touristes et que la neige ajoute une beauté supplémentaire à la ville (notamment sur les toits et les lacs gelés). Mais l’inconvénient c’est que certains lieux sont fermés notamment le parc Tivoli ! On ne peut pas tout avoir.

  • Reply
    jeytiti
    8 février 2016 at 17 h 21 min

    Bonjour,
    Merci pour cet article très intéressant et qui m’a permis de connaître l’existence de cette « Copenhagen card ». Est-elle vraiment intéressante ? Parmi toutes vos activités, quelles ont été celles qui ont pu être gratuites grâce à la Copenhagen Card ?

    Merci !

  • Reply
    Une mini croisière de Copenhague à Oslo le long des fjords | Travel Me Happy – Blog Voyage
    8 février 2016 at 23 h 54 min

    […] novembre dernier nous sommes partis pour un grand week-end à Copenhague et nous en avons profité pour se faire une croisière de Copenhague à Oslo avec la compagnie […]

  • Reply
    Adrien
    4 avril 2016 at 22 h 38 min

    Merci pour ces conseils, cela nous a bien aidé dans la préparation de notre séjour à Copenhague. J’ai moi même publié un billet sur le sujet 🙂

  • Reply
    Valentine
    13 septembre 2016 at 15 h 16 min

    Copenhague est (avec Edimbourg) une des prochaines destinations que je voudrais faire en Europ !
    Merci beaucoup des conseils 🙂

    • Reply
      Capucine & Thibault
      28 septembre 2016 at 23 h 27 min

      On a adoré Copenhague ! Je te conseille grandement !

  • Reply
    letshaveatour
    26 décembre 2016 at 11 h 09 min

    Excellent ! La croisière vers la Norvège c’est vraiment un bon plan !

  • Laissez-nous un commentaire !