preparer-voyage-iran
Iran

Voyage en Iran : 12 conseils pratiques avant le départ !

8 avril 2019
Voyage en Iran : 12 conseils pratiques avant le départ !
4.9 (97.78%) 9 vote[s]

Je suis parti en voyage en Iran il y a un peu moins d’un an et dans cet article je vais vous donner quelques conseils pratiques pour bien préparer votre voyage en Iran.

Ce pays est tout simplement exceptionnel, à la fois pour la diversité des paysages, pour la richesse historique et culturelle du pays, mais aussi pour l’accueil et la gentillesse des Iraniens. En tout cas ce voyage en Iran m’a profondément marqué et je ne peux que vous encourager à y aller malgré tous les préjugés qu’il y a autour de cette destination.

Avant de commencer la lecture de l’article sur l’Iran, mettez-vous dans l’ambiance avec cette musique géniale « Mir-e Nowruz » que l’on entend notamment dans le film « Nous 3 ou rien » qui raconte l’histoire vraie du père du comédien Kheiron.

Informations pratiques avant un voyage en Iran

  • Quand partir en Iran ?

    – Les vacances locales en Iran : Norouz
    – La météo en Iran

  • Quelles régions visiter en Iran ?

  • Les formalités d’entrée en Iran

    – Le visa pour l’Iran
    – Le Passeport pour un voyage en Iran
    – L’assurance voyage obligatoire pour l’Iran
    – Voyager aux Etats Unis après un voyage en Iran

  • L’argent en Iran

  • Le budget pour un voyage en Iran

  • Les solutions de transport en Iran

    – En bus
    – En train
    – En avion
    – En auto-stop
    – Les taxis
    – Snapp, le Uber Iranien à utiliser dans les villes

  • L’hébergement en Iran : où dormir ?

  • Le savoir vivre en Iran

    – Voyager en Iran quand on est une femme
    – La politesse iranienne : le Taarof
    – Autres choses à savoir…

  • La sécurité en Iran

  • L’accès à internet en Iran

    – Utiliser un VPN pour se connecter à Internet
    – Acheter une carte sim

Quand partir en Iran ?

Pour bien choisir la bonne période pour son voyage en Iran, il est important de prendre en compte les vacances locales et la météo.

Les vacances locales en Iran : Norouz

Oui les iraniens sont de grands voyageurs (dans le pays) ! Et s’il y a une période où ils se déplacent le plus dans le pays c’est à l’occasion de la fête de Norouz, le nouvel an iranien, qui a lieu chaque année entre le 20 et le 30 mars. Les hébergements et les transports sont pris d’assaut, les prix augmentent, et les sites touristiques sont bondés. Mais c’est aussi l’occasion de faire plus ample connaissance avec les iraniens ! À vous de choisir…

Les périodes et dates où les pays tourne un peu au ralenti :
– La période du ramadan
– 11 février : Journée de la Révolution islamique de 1979.
– 20 mars : Journée de la nationalisation de l’industrie pétrolière, en 1951.
– 1er avril : Journée de la République islamique.
– 8 septembre : Journée des martyrs de la Révolution.

La météo en Iran

La météo varie selon les différentes régions du pays (les montagnes du nord, les zones côtières, les zones désertiques, etc…) mais de manière générale les hivers sont froids et les étés sont très chauds. D’ailleurs saviez-vous que le désert Dasht-e-lut est le point le plus chaud au monde avec des températures qui approchent des 78°c en été !

Je vous conseille de voyager en Iran au printemps (Avril et Mai) et en automne (Septembre, Octobre, Novembre). À ces périodes, les températures sont agréables mais il risque toujours d’y avoir des touristes étrangers. Si vous souhaitez être davantage seul, sans touristes, dans ce cas privilégiez Février et début Mars.

desert-dasht-e-lut-iran

Quelles régions visiter en Iran ?

Lors de mon voyage en Iran j’ai fait cet itinéraire :
Jour 1 – 2 : Téhéran
Jour 3 : Kashan
Jour 4 : Abyaneh
Jour 5 : Natanz et Tabas
Jour 6 : Birjand
Jour 7 – 8 – 9 : Kerman + désert Dasht-e-Lut
Jour 10 – 11 – 12 : Yazd
Jour 13 – 14 : Shiraz
Jour 15 – 16 – 17 : Ispahan
Jour 18 : retour France

Voici les autres régions que je souhaiterais découvrir lors d’un futur voyage en Iran :
Le Nord Est de l’Iran dans la région de Tabriz
Le Sud de l’Iran avec la province de Bandar Abbas et l’île de Qeshm

Quelques photos de mon voyage en Iran

L’article sur les incontournables à voir et à faire lors d’un voyage en Iran sera bientôt en ligne 🙂

Les formalités d’entrée en Iran

Le visa pour l’Iran

Il y a deux manières d’obtenir son visa pour l’Iran : soit en passant par l’ambassade d’Iran à Paris soit en faisant son visa à l’arrivée en Iran.

Le visa à l’ambassade d’Iran à Paris

C’est la solution la moins cher (50€) et la plus sûre, mais le visa a une durée de validité de 15 jours, avec la possibilité d’étendre la durée une fois sur place en payant un supplément. Avant de vous rendre à l’ambassade, il faut faire une pré-demande de visa en ligne sur le site e_visa.mfa.ir

Inconvénients : il faut s’y prendre très longtemps à l’avance, le temps d’obtenir le visa et il faut fournir aussi l’ensemble des réservations d’hébergements pendant la durée du séjour…

Le visa à l’arrivée en Iran (visa on arrival)

C’est clairement la solution la plus simple et celle que je vous recommande le plus.
Prix du visa : 75€ à payer sur place en Euros
Le visa est valable 30 jours.

Pour le visa On Arrival :

– Faite ici votre pré-demande de visa pour l’Iran au moins 2 jours avant l’arrivée en Iran.

– Renseignez tous les éléments demandés et respectez bien les tailles et poids des fichiers à transmettre (photo identité et photo du passeport). Indiquez aussi le lieu de délivrance du visa, à savoir l’aéroport Imam Khomeini à Téhéran.

– Après avoir saisi les informations, vous recevrez par e-mail un avis de demande de visa (Visa Application Submission Notice) que vous devrez imprimer et présenter à l’aéroport

– Vous devrez aussi justifier d’au moins une nuit d’hébergement à l’arrivée en Iran (1ère nuit). Vous pouvez faire une pré-réservation en contactant un hôtel par e-mail, il vous fera une attestation.

Le Passeport pour un voyage en Iran

Votre passeport doit être en cours de validité et ce jusqu’à 6 mois après la date de fin de visa. Pensez à faire des photocopies que vous glisserez dans tous vos sacs de voyage. Pensez aussi à emmener des photos d’identités avec vous, on sait jamais, ça peut toujours être utile à l’aéroport ou ailleurs.

Important : il vous faut impérativement présenter un billet aller/retour pour se rendre en Iran

L’assurance voyage obligatoire pour l’Iran

Pour voyager en Iran il est impératif de justifier que vous disposez d’une assurance voyage qui mentionne les dates de séjour et le pays « Iran »

Vous avez la possibilité d’acheter une assurance locale une fois à l’aéroport ( vingtaine d’Euros) mais ça ne comprend pas le rapatriement.

Si vous payez votre voyage (billet d’avion) avec votre carte bancaire, la meilleure solution reste de contacter votre service de carte bancaire et de demander une attestation d’assurance en anglais (gratuite et incluse dans les forfaits les plus basiques).

Une fois arrivé à l’aéroport de Téhéran, vous devrez présenter l’attestation en anglais qui prouve la souscription à l’assurance (version papier)

Voyager aux Etats Unis après un voyage en Iran

Si vous souhaitez voyager aux USA après un voyage en Iran, vous ne pourrez plus faire l’ESTA habituel mais un visa tourisme B2 en vous rendant à l’ambassade des USA à Paris.
Prix du visa : 160$
Validité du visa : 10 ans

Comment faire son visa pour les USA après un voyage en Iran ?

– Choisir le type de visa pour les USA
– Faite votre demande de visa en ligne avec le formulaire DS-160 . la saisi des informations prend du temps et il se peut que le site bug par moment. pensez donc à faire des captures d’écran, notamment une où ton Application ID apparaît.
– Après avoir tout rempli, il faut signer le formulaire (signature électronique)
– Il faut ensuite payer le visa sur ce site
– Vous recevrez un e-mail à valider qui renvoi vers l’agenda de l’ambassade des USA pour caler un rendez-vous.
Adresse de l’ambassade des Etats Unis à Paris :
2 avenue Gabriel
75008 Paris
Tél. : 01 43 12 22 22
– Pensez à emmener tous les documents demandés.
– Important : on ne peut pas rentrer dans l’ambassade des USA avec un téléphone portable, ordinateur, valises, sac à dos, poussettes, etc… Plus d’informations sur le site de l’ambassade des USA à Paris
– Sur place, vous devrez laisser votre cher passeport, que l’on vous renverra par courrier recommandé chez vous sous une semaine.

Rendez-vous sur le blog adayintheworld.fr pour plus d’informations sur le voyage aux USA après un séjour en Iran

visa-iran

L’argent en Iran

En Iran, la monnaie locale est le Rial, mais beaucoup de commerçants parlent souvent en Tomans (un peu comme les francs et les anciens francs)

Au 1er avril, voici le taux de change Euro – Rial (IRR) :
1 Euro = 47 000 Rials = 4 700 Tomans

Rendez-vous sur ce site pour avoir le taux de change Euro – Rial (IRR)

Vous l’avez compris, pour avoir un prix en Tomans on divise les Rials par 10 (on enlève un 0) et inversement, on multiplie par 10 pour avoir un prix Tomans en Rial

En raison de sanctions internationales, il est impossible d’utiliser sa carte bancaire en Iran ! Il faudra donc retirer des Euros avant le départ. Pensez à prendre plus que pas assez !

Une fois sur place vous pourrez changer votre argent au fur et à mesure dans les bureaux de change. Surtout ne changez pas l’intégralité de votre argent dès l’arrivée, car s’ils vous reste des Rials le taux de change pour avoir des Euros ne sera pas à votre avantage.

À l’aéroport le taux de change n’est pas intéressant, donc changez uniquement de l’argent pour le taxi et les premiers frais sur place. Vous changerez ensuite plus d’argent dans un bureau de change, voir même dans la rue ou chez un commerçant (c’est assez courant, sûr et les taux sont très intéressants)

Le budget pour un voyage en Iran

Même si le coût de la vie augmente de plus en plus à cause de l’embargo international, les prix pratiqués pour un voyageur européen restent assez abordables. Pendant mon voyage de 17 jours, j’ai dépensé environ 700€ sur place, hors billet d’avion.

Billet d’avion aller-retour : environ 350€
Hébergement en guest house : entre 10€ et 30€ / nuit
Hébergement en hôtel : entre 25€ et 70€ / nuit
Street food ou petit restaurant : moins de 7€ / personne
Restaurant classique : environ 12€ / personne
Taxi : moins de 4€ la course en ville
Transport en bus entre les villes : Environ 10€
Vol interne : entre 50€ et 90€

Les solutions de transport en Iran

En bus

Je pense qu’il s’agit de la solution la plus simple et la plus économique pour se déplacer d’une ville à l’autre pendant votre voyage en Iran. J’ai utilisé les bus de nuit tout au long de mon séjour et j’ai été agréablement surpris !

Il y les bus Mahmooly, classiques, bons marchés, confort basique (pas de siège inclinable)

Et il y a les bus VIP sont très confortables (sièges inclinables, service de collation à bord), le prix du trajet moyen d’une ville à l’autre est d’une dizaine d’euros et vous économisez des nuits d’hébergement si vous faites les trajets de nuit.

Je n’avais fait aucune réservation préalable, je me suis rendu la veille (ou avant-veille) du départ dans le bureau touristique de chaque ville (ou gare routière dès l’arrivée) pour acheter mon billet de bus pour l’étape suivante. Pour des liaisons comme Téhéran <> Ispahan il y a des départs toutes les demies-heures, c’est moins le cas pour certaines liaisons moins fréquentées.

Ne prenez pas peur quand vous verrez votre ticket : tout est écrit à 90% en farsi ! L’important est de bien noter le nom de la gare routière et de vous y rendre à l’avance pour trouver le terminal et le qui de départ.
Je vous rassure, vous êtes en Iran, donc tout le monde se fera un plaisir de vous aider !

Les gares routières sont situées à l’extérieur des villes. Il faudra que vous preniez un taxi ou chauffeur Snapp pour rejoindre le centre ville.

En train

Je n’ai pas eu l’occasion de prendre le train en Iran pour traverser une partie du pays, car pour certaines liaisons il faut réserver plus de 2 semaines à l’avance. Mais d’après ce que j’ai lu sur les forums, ça vaut vraiment le coup !
Rendez-vous ici pour plus d’informations sur les trajets en train en Iran

En avion

Si vous voulez gagner du temps vous pouvez prendre des vols internes pour faire des sauts de puces d’une ville à l’autre en Iran. Je vous recommande de privilégier la compagnie nationale Iran Air ou Mahan Air.

Vous pouvez réserver vos billets une fois sur place dans une agence de voyage locale, mais veillez à ne pas prendre un vol d’un compagnie black-listée qui utilise des avions Tupolev (dangereux)

J’ai lu qu’il était possible de faire une pré reservation depuis la France en contactant le bureau Iran Air à Paris. On vous communiquera un numéro de réservation qui vous permettra de payer les billets une fois en Iran.

En auto-stop

C’est un mode de transport presque méconnu en Iran car les transports sont assez bons marché ! Je vous conseille de vous rendre sur ce blog pour en savoir plus sur l’auto-stop en Iran

Je n’ai pas fait de stop en Iran, mais si on part du principe que les iraniens sont sûrement les personnes les plus chaleureuses et accueillantes au monde, il y a de fortes chances qu’une voiture s’arrête dès que vous lèverez la main ! Et oui ici on ne lève jamais le pouce car ça peut être perçu comme une insulte…

Après, comme partout, soyez quand même prudents ! Il se peut qu’on vous demande de l’argent, donc fixez les règles dès le début. Veillez aussi à faire attention aux trafiquants de drogue (dur à déceler…) et si vous sentez quelque chose de louche demandez à descendre. Fiez vous à votre instinct.

Les taxis

Vous utiliserez sûrement un taxi pour vous rendre dans un premier temps de l’aéroport de Téhéran au centre ville. Il faut compter 750 000 Rials, soit une quinzaine d’Euros.

Le prix d’une course en taxi jaune à Téhéran est de 5 / 6 Euros
Le prix d’une course en taxi jaune dans une grande ville est de 3 / 4 Euros

Vous pourrez commander un taxi privé (dit « téléphone ») depuis votre hôtel, guest house ou depuis un commerce (solution la plus onéreuse mais sûre)

Vous pouvez aussi prendre un taxi collectif pour vous rendre d’une grande place (meydan) à l’autre d’une ville (ne pas indiquer une adresse précise…)

Si vous voyagez à plusieurs (3 / 4 personnes) renseignez-vous pour prendre un taxi privé pour rejoindre une ville à l’autre, les tarifs peuvent être intéressants.

Snapp, le Uber Iranien à utiliser dans les villes

Tout est dans le titre, Snapp est le Uber iranien et beaucoup de monde utilise cette application.

– Téléchargez Snapp sur iOS ou Androïd
– Validez le code envoyé par sms sur votre carte sim locale
– Indiquez via la carte l’endroit où vous êtes et là où vous voulez aller
– Vous payez votre course en espèce avec le chauffeur

Attention : le prix estimé n’est souvent pas le même que celui qui est annoncé par le chauffeur, mais le tarif restera toujours un peu moins cher que celui d’un taxi jaune

L’hébergement en Iran : où dormir ?

Tout d’abord, sachez qu’en Iran, les hôtels et autres guest house ne sont pas rattachés aux réseaux de réservation que l’on connaît comme Booking.com , donc impossible de réserver et payer vos hôtels en avance. Vous pouvez seulement les contacter par e-mail et faire une pré-réservation.

Les offres hôtelières ne sont pas trop développées en Iran car le tourisme international n’en est qu’à ses débuts. Seuls les iraniens voyagent beaucoup dans le pays !

Je vous conseille de loger dans des guest house, c’est la meilleure solution ! Allez sur le site Homestay, vous y trouverez plein d’offres dans les principales villes iraniennes.

Renseignez-vous également dans les guides comme le Lonely Planet que j’avais avec moi et qui est très bien fait : pour chaque ville il y a une liste d’établissements recommandés. Quand vous êtes dans une bonne guest house, demandez au propriétaire qu’il vous recommande une liste de bonnes adresses pour les prochaines étapes de votre voyage en Iran.

Important : le couchsurfing est interdit en Iran.
Mais il y a aussi de fortes chances que vous soyez invités à dormir chez des personnes que vous aurez rencontrées pendant votre voyage. Si l’occasion se présente, foncez !

Pour ce qui est des hôtels, je les déconseille… Assez chers, pas d’ambiance, et la qualité des prestations n’est pas au rendez-vous.

Le savoir vivre en Iran

Ce qui est surprenant en Iran c’est de voir un tel paradoxe entre la gentillesse, la bienveillance, l’accueil des iraniens ET la dureté du régime politique du pays dirigé par les ayatollahs…

D’un côté, il y a une partie de la population très traditionnelle avec notamment des femmes qui portent le tchador (surtout dans les villes religieuses de Qom et Yazd) et de l’autre côté une population ouverte sur le monde. Dans le centre ville de Téhéran, on croise souvent des femmes qui laissent peu à peu descendre leur voile coloré de la tête pour faire légèrement apparaître leurs beaux cheveux, des femmes qui ont fait de la chirurgie esthétique, qui se maquillent et s’habillent élégamment.

Car oui, les iraniennes sont sublimes et très raffinées !

Il y a aussi les femmes qui ont connu l’époque du Shah, aujourd’hui voilées, et qui regardent les touristes occidentales avec un brin de nostalgie. D’autres, plus religieuses (pro régime) et en tchador lanceront des regards plus durs…

Un soir à Yazd, en discutant avec des jeunes de Téhéran en vacance, je me suis rendu compte qu’il y avait un ras le bol générale et qu’ils sont pour beaucoup réfractaires à la loi islamique.

Quelques uns d’entre eux bravent les interdits et risquent des amendes, de la prison voir même des coups de fouets pour avoir consommé de l’alcool ou du cannabis… Ce sont eux qui, petit à petit, amèneront progressivement la démocratie dans le pays.

Autres exemples surprenants : il est interdit de danser dans la rue, de promener son chien, d’avoir des contacts physiques (hommes et femmes) en public (sauf si même famille), de prendre des bâtiments publics en photos, etc… Et je ne vous parle pas de l’homosexualité en Iran….

Il est aussi ma vu de faire la bise en public et de serrer la main à une femme . Il est préférable d’incliner la tête chaleureusement.

Dernier exemple : il n’y a pas de vie nocturne en Iran… Les seules (grosses) soirées se font dans des villas privées à l’abris des regards des gardiens de la révolution.

Mais encore une fois, tout ce que je vous liste semble ahurissant et pourrait freiner beaucoup à voyager en Iran, et pourtant les habitants sont à l’opposé de tout ça…

Avant de faire un voyage en Iran, il est important de connaître certaines règles importantes à respecter pour être en conformité avec la législation locale.

Voyager en Iran quand on est une femme

La tenue vestimentaire pour les femmes

La tenue des femmes doit être sobre et ne doit pas montrer les formes. Je conseille d’emmener des robes longues avec manches longues et mettre dessous un legging. Si vous êtes amenées à vous baigner dans une piscine ou une oasis, portez un legging (ou pyjama !) et un tee-shirt à manche longue.

Le voile est obligatoire et ce, dès que l’on sort de l’avion. Les femmes (et les jeunes filles de 9 ans et plus) doivent le porter en toute circonstance. Mais… Quand on est invité chez les iraniens, les femmes proposent assez souvent d’enlever le voile pour mettre à l’aise. Certains guides sont très compréhensifs et proposent aussi de retirer le voile dans certains endroits.

Au début ce n’est pas du tout agréable, surtout quand il fait chaud, mais on s’y fait peu à peu (d’après ce que l’on m’a dit). Il arrive que le voile descendent un peu, voire même qu’il tombe… Je vous rassure, vous n’irez pas en prison ! Je le répète, les iraniens sont bienveillants. Ils vous feront gentiment signe qu’il n’est pas bien mis ou qu’il est tombé. Ils sont conscients que c’est vraiment problématiques et pas agréable pour les occidentaux…

Pour info : vous ne verrez en Iran que des femmes vêtues d’un simple voile pour couvrir les cheveux ou celles (plus religieuses) qui portent un tchador (tenue noire qui couvre l’ensemble du corps et les cheveux). Mais vous ne verrez pas en Iran de femmes qui portent la burqa (qui couvre intégralement le corps, les cheveux, les yeux, bref, tout !) à l’inverse de pays voisins…

La tenue vestimentaire pour les hommes

Ça tient en un plus petit paragraphe… Pas de bermuda, pas de short, pas de pantacourt, pas de tee-shirt à manche courte (dans les centre ville). Je conseille de prendre des pantalons très légers en lin ou coton, de porter des chemises et des tee-shirt à manches longues.

La politesse iranienne : le Taarof

Le taarof c’est une sorte de politesse et de courtoisie que les iraniens pratiquent encore aujourd’hui dans de nombreuses situations (taxi, restaurant, commerces, etc…) C’est vraiment surprenant et assez unique… Au début c’est perturbant mais vous allez vite vous y faire et vous prendre au « jeu ».

Le mieux c’est que je vous explique le taarof avec un exemple:
Si un chauffeur de taxi vous dit que la course est gratuite, vous refusez une première fois, il insiste une deuxième fois, vous refusez, il insiste une troisième fois et vous refusez à nouveau ! Au bout de 3 fois, on estime que le taarof est terminé… Et vous payez 🙂

Si une personne insiste de plus en plus et qu’il dit explicitement qu’il ne fait pas le taarof, dans ce cas là c’est qu’il souhaite vraiment vous inviter (en général c’est pour vous inviter à manger ou séjourner chez lui)

Autres choses à savoir…

Quand on est invité dans une famille iranienne, il est de coutume d’apporter un petit cadeau. Si ce n’est pas pour les hôtes, ça peut être pour un cadeau pour les enfants.

Quand on est invité pour le déjeuner ou dîner, on mange au sol, tout le monde est en cercle. Il n’y a pas de couverts, on utilise la main droite pour manger et non la main gauche qui est considérée comme sale et impure.
De même que vous devez toujours utiliser la main droite dans n’importe quelle situation pour saluer ou prendre quelque chose qu’on vous remet (ticket, objet, quoi que ce soit, etc…)

Quand on est invité à manger, il est de coutume de laisser un tout petit peu de nourriture dans son assiette, ça indique que vous avez bien mangé et que vous êtes rassasié. Si vous finissez votre assiette (comme souvent pour moi), on vous resservira encore et encore… En même temps la cuisine est tellement bonne… ahah

Les iraniens sont très curieux et ils posent des tas et des tas de questions dont certaines peuvent être perçues comme personnelles 🙂 Je vous conseille aussi d’avoir dans votre téléphone des photos de vos proches pour les montrer aux personnes que vous rencontrez.

Je vous conseille d’emmener avec vous un appareil photo instantané type Instax de Fujifilm pour faire des photos (en double) avec les personnes que vous rencontrerez. Vous en donnerez une et vous en garderez une pour vous, ils seront ravis !

La sécurité en Iran

Tout au long de mon voyage en Iran, je ne me suis senti à aucun moment en insécurité. L’Iran reste un pays sûr pour les voyageurs étrangers et je me suis senti davantage en sécurité en Iran que dans la plupart des villes de France. Je l’ai déjà écrit à plusieurs reprises, mais je le redis, les iraniens sont bienveillants et se mettront en 4 pour vous aider si besoin.

Après, comme partout il faut se fier à son instinct et être prudent, surtout si une femme visite le pays. J’ai entendu parler de quelques cas de voyageuses qui se sont faites aborder par des chauffeurs de taxis tard le soir, il peut y avoir des mains baladeuses dans des zones de foule, mais aussi des regards insistants.

Quelques conseils :
– Veillez à toujours garder votre argent et votre passeport sur vous
– Ayez toujours plusieurs photocopies de votre passeport sur vous et dans vos différents bagages car certains hôtels / guest house demandent de laisser votre passeport à la réception (il n’y a aucun souci à se faire)
– Gardez vos objets de valeur avec vous (appareil photo, etc…)
– Quand vous quittez votre chambre, pensez à cadenasser votre sac / valise
– Comme dans tous les pays, ne pas se faire remarquer inutilement et essayer de se fondre dans la masse
– Ne prenez pas de photos de bâtiments administratifs, d’aéroports, de policiers ou de militaires. Si un policier ou militaire vous demande ce que vous faites, expliquez que vous êtes un touriste et proposez de supprimer des photos si besoin. Ne cherchez surtout pas l’affront…

Petite anecdote :
J’avais un guide / chauffeur pendant les 4 premiers jours du voyage en Iran. À un moment, nous roulions de nuit dans une zone désertique pour rejoindre Birjand et le guide m’a demandé de ranger mon appareil photo sur les 10km qui suivent. Il m’expliquait qu’on approchait d’une zone sensible… Il s’agissait d’un des fameux sites d’enrichissement d’uranium.

Oui, la police et les services secrets iraniens sont assez paranoïaques… Ils peuvent facilement soupçonner certains occidentaux au comportement étrange d’être un espion.

En cas de problème il y a des postes de police et des militaires dans toutes les villes du pays. Pour les zones les plus fréquentées des voyageurs il y a même une police touristique pour aider les visiteurs.

L’accès à internet en Iran

Utiliser un VPN pour se connecter à Internet

Pour vous connecter à internet en Iran et utiliser les réseaux sociaux il vous faut un VPN. Il s’agit d’un logiciel ou d’une application mobile qui permet d’utiliser internet en se localisant depuis un autre pays que l’Iran. Vous pouvez trouver plein d’applications VPN comme Express VPN sur Play Store ou Apple Store.

Si vous vous connectez à un réseau internet local (hôtel, restaurant, etc…), le débit reste assez lent. Je vous conseille d’utiliser votre ordinateur avec un partage de connection depuis votre téléphone portable avec une carte sim locale…

Acheter une carte sim

Dès votre arrivée à l’aéroport vous verrez de nombreux stands d’opérateurs téléphoniques, comme MTN Irancell que je recommande particulièrement pour sa meilleur qualité de couverture de réseau.

La carte sim est souvent offerte. Il suffit de l’activer et de la recharger avec du crédit acheté au stand de l’opérateur à l’aéroport ou dans des boutiques dans la rue. Encore une fois, si vous rencontrez un problème, n’hésitez pas à questionner les locaux; ils se feront un plaisir de vous aider.

Pour l’équivalent de 5 Euros vous avez 3 Go d’internet.

Vous pourrez ensuite vous connecter à Facebook, WhatsApp, Google Map, Instagram, Youtube, bref, à tout 🙂

Vie pratique en Iran

Décalage horaire

GMT + 3h30, soit + 2h30 en hiver + 3h30 en été par rapport à la France.

Électricité

Tension 230 V fréquence 50 Hz. Pas besoin d’adaptateur

Téléphone

De la France vers l’Iran : composer le 00 98 + le numéro de votre correspondant sans le 0. De l’Iran vers la France : composer 00 33 + le numéro à 9 chiffres de votre correspondant (sans le 0 initial).

Carte d’identité

Capitale: Téhéran
Superficie : 1 628 550 km²
Population: 72 903 921 habitants (2009)
Langue : Persan / Farsi
Pays voisins :Afghanistan, Arménie, Azerbaïdjan, Irak, Pakistan, Turkménistan, Turquie
Type de régime : République Islamique
Guide suprême : Ali Khamenei
Président : Hassan Rohani

Quelques mots et expressions en Farsi

Voici quelques expressions qui vous seront bien utiles pour échanger avec les iraniens, car tous ne parlent pas anglais (sauf les jeunes et quelques commerçants). Je vous conseille fortement de télécharger la langue « persan » dans Google Traduction, ça va beaucoup vous aider et faciliter vos rencontres pendant votre voyage en Iran.

  • Salut: Salam
  • Bonjour: Sobh Be Kheyr!
  • Bonsoir Asr be kheyr! عصر بخیر
  • Bienvenue ! (pour accueillir quelqu’un) Khosh Amadid! خوش آمدید
  • Comment allez-vous ? Shoma chetor hastin? شما چطور هستین
  • Merci (beaucoup) ! Mamnoon ممنون
  • De rien ! (en réponse à « Merci ») Khahesh Mikonam خواهش میکنم
  • A plus tard ! Ba’adan mibinamet بعدأ میبینمت
  • Au revoir ! Khoda Hafez بدرود
  • Comment vous appelez-vous ? Esm e shoma chist? اسم شما چیست ؟
  • Je m’appelle … Esm e man? اسم من …
  • Enchanté(e) de faire votre connaissance ! Az molaghat e sham khosh vaghtam از ملاقات شما خوش وقتم
  • D’où venez-vous ? Shoma ahleh koja hastid شما اهل کجا هستید
  • Je viens de (France/ Iran): Man az (France/ Iran) hastam من از (آناتول فرانس / ایران) هستم
  • Quel âge avez-vous ?: Chand salet hast? چند سالت هست؟
  • J’ai (vingt, trente…) ans. Man (bist/ Si) sal daram من (بیست/سی) سال دارم

Conversation de base

  • Bonne chance !: Mo’afagh bashed موفق باشید
  • Félicitations!: Tabrik migoyam تبریک می گویم
  • A vos souhaits (après un éternuement): A’afiat bashad عافیت باشد
  • Désolé(e) (pour une erreur): Bebakhshid ببخشید
  • Pas de Problème !: Moshkeli nist مشکلی نیست
  • Je dois pratiquer mon Farsi: Man bayad farsi ro bishtar tamrin konam من باید فارسی رو بیشتر تمرین کنم
  • Quoi ? Où ?: Chi? Koja? چی؟ کجا؟
  • Je t’aime !: Doset daram! دوست دارم

Demander de l’aide

  • Pouvez-vous répéter ?: Mishe tekrar konid? میشه تکرار کنید ؟
  • Je ne comprends pas !: Motavajjeh nemisham متوجه نمیشوم
  • Je ne sais pas !: Nemidanam نمیدانم
  • Quelle heure est-il ?: Sa’at chand ast? ساعت چند است؟
  • Comment dit-on en Farsi?: Be Farsi chi misheh به فارسی چی میشه؟
  • Qu’est-ce que « moshkeli » veut dire en Français ?: “moshkeli” be farânsavi chi misheh? به فرانسوي، چی میشه؟ “moshkeli”
  • Je suis perdu(e): Man gom shodam من گم شدم
  • Puis-je vous aider ?: Mitoonam ke komaketoon konam میتونم که کمکتون کنم؟
  • Pouvez-vous m’aider ?: Shoam mitooni ke komakam konid شما میتونید کمکم کنید؟
  • Où se trouve la (salle-de-bains/ pharmacie) ?: (dashtshooi/darookhaneh) kojast? (دستشویی/داروخانه) کجاست؟
  • Combien ça coûte?: Gheymatesh chand ast? قیمتش چند است ؟
  • Excusez-moi …! (pour demander quelque chose): Bebakhshid ببخشید
  • Excusez-moi ! ( pour passer): Bebakhshid ببخشید
  • Estce que vous parlez (Français/ Farsi)?: Aya shoma (farânsavi/Farsi) harf mizanid آیا شما (فرانسوي،/فارسی) حرف میزنید ؟
  • Je suis malade: Man ehsas e nakhoshi mikonam من احساس ناخوشی میکنم
  • J’ai besoin d’un médecin: Man be doktor ehtiaj daram من به دکتر احتیاج دارم
  • Urgence !: e’laamey KhataR! !اعلام خطر
  • Au secours !: komakam kon! !کمکم کن

Les chiffres et les nombres

  • 0: sefR صفر
  • 1: yek يک
  • 2: do دو
  • 3: se سه
  • 4: chahaar چهار
  • 5: panj پنج
  • 6: sheesh شيش
  • 7: haft هفت
  • 8: hasht هشت
  • 9: no نه
  • 10: dah ده
  • 11: yāz-dah یازده
  • 12: davāz-dah دوازه
  • 13: seez-dah سیزده
  • 14: chāhar-dah چهار ده
  • 15: poonz-dah پانزده
  • 16: shoonz-dah شانزده
  • 17: heev-dah هفده
  • 18: heezh-dah هجده
  • 19: nooz-dah نوزده
  • 20: beest بیست
  • 30: see سی
  • 40: chehel چهل
  • 50: panjāh پنجاه
  • 60: shast شصت
  • 70: haftād هفتاد
  • 80: hashtād هشتاد
  • 90: navad نود
  • 100: sād صد

Image à épingler sur Pinterest !

voyage-iran-conseils

commentaires

No Comments

    Laissez-nous un commentaire !

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.