5 Catégories : Antilles/ La Guadeloupe

Guadeloupe : la perle des Antilles en 10 coups de coeur

 

Alors que le froid commençait à pointer le bout de son nez en France Métropolitaine, j’ai eu la chance (Thibault) de participer en décembre dernier à un blogtrip en Guadeloupe pour découvrir enfin cette île dont tant de proches me parlaient. A vrai dire je ne savais pas trop à quoi m’attendre… Entre les préjugés des uns, les souvenirs inoubliables des autres… Aujourd’hui, nostalgique, je fais le bilan, et une chose est sûre, ce voyage en Guadeloupe m’a mis une belle claque et ce fut une agréable surprise.

Même si le séjour fut très court, le programme était relativement intense et j’ai eu l’occasion de découvrir de véritables trésors, entre mer et montagne, en compagnie des blogueurs voyage avec qui j’ai partagé de si bons moments et de nombreux fou-rires. Il y avait mon ami Alex du webzine voyagerloin.com, ma pote Kylia du blog Stylistic.fr, la nantaise Marine du blog lesdessousdemarine, Christine de Mamanvoyage (en ce moment en tour du monde avec sa petite famille!) et Sandrine de Voyages et Enfants. Une team de choc 😉 Sans oublier notre guide Rachel de l’agence « Coeur des îles« , une personne extraordinaire, rayonnante, très sympathique et surtout passionnée, qui nous a fait « vivre la Guadeloupe » comme personne d’autre pourrait le faire ! Elle nous a appris tellement de chose…

Voici mes 10 coups de coeur du voyage :

1 – Plongée sous-marine dans la réserve Cousteau

Ma toute première fois ! Et quelle première… Nous nous sommes partis en direction du village de bouillante non loin de la plage de Malendure, en traversant le parc national de la Guadeloupe. Une route magnifique. Une fois sur place, nous avons été accueillis par l’équipe du club de plongée « Heures Saines » qui nous a préparé et avec qui nous sommes partis en bateau autour des îlets Pigeon. Ca y est, nous étions arrivés en plein coeur de la réserve Cousteau, le plus beau spot de plongée en Guadeloupe ! Les fonds marins sont absolument remarquables, j’ai pu observer de nombreux poissons multicolores et profiter pleinement de cet instant dans les aux caribéennes.  On se rend compte aussi à quel point ce bel écosystème est tellement fragile…  Pour profiter pleinement de cette première plongée, j’ai préféré laisser mon appareil photo et ma Gopro, donc pas de photos 😉

En tout cas ce fut une expérience inoubliable qui m’a donné un sentiment de liberté et de bonheur. J’ai vraiment envie de passer les niveaux nécessaires pour en apprendre et en découvrir davantage sur la plongée lors de mes voyages à travers le monde.

Si vous cherchez des spots de plongée moins fréquentés, vous pouvez aussi aller à :
• Machette (proche plage de Machette)
• Le Mambo (proche Mahaut)
• Champagne (proche de Bouillante)

2 – Canyoning au Bassin Bleu

Direction le Sud de Basse Terre, entre Saint-Claudes et Trois Rivières, en plein coeur d’une jungle luxuriante traversée par la rivière Galion et où se cache le Bassin Bleu, une magnifique piscine naturelle aux eaux limpides. Après 30 minutes de marche à travers la forêt pour atteindre les hauteurs, nous avons entamé la descente en rappel périlleuse des cascades et des parois rocheuses. Notre guide Olivier était sympa, mais seul bémol, il manquait un peu de vigilance… Dédicace à Alex pour sa chute 😉 Malgré tout, nous avons enfin atteint ce petit coin de paradis où l’on a pu se baigner et profiter du Bassin Bleu. Le cadre est remarquable, majestueux et reposant. On lève les yeux et on admire ces arbres centenaires et cette végétation sauvage, jusqu’à la canopée.

3 – Comprendre la Guadeloupe au musée Memorial Acte

Vous ne pouvez pas quitter la Guadeloupe sans vous rendre au Memorial Acte. Plus qu’un bâtiment à l’architecture audacieuse, c’est un lieu de recueillement, d’information, un lieu éducatif pour apprendre une histoire commune à l’humanité. Le mémorial est d’ailleurs situé symboliquement sur le site de l’ancienne usine sucrière Darboussier. Il est considéré comme l’un des plus ambitieux lieu de mémoire jamais dédié à l’esclavage et comme l’un des plus aboutis au monde concernant cette thématique. La visite est très enrichissante mais surtout très émouvante…

Chacun d’entre nous vivait cette visite intimement. Plus de sourires, plus de fou-rires, chacun était dans sa bulle avec son audio-guide et on évoluait seuls dans les couloirs de ce musée 2.0. On apprend la triste histoire de l’esclavagisme à travers un parcours aussi bien adapté pour les adultes comme pour les plus jeunes, avec de nombreuses installations interactives, des animations vidéos, sonores et lumineuses.

Tarif : 15€

Site internet : memorial-acte.fr

4 – Visiter le marché de Pointe à Pitre et se balader dans les ruelles du centre ville

J’ai beaucoup apprécié l’authenticité des rues du centre ville. On sent que c’est vivant, humain, pas surfait comme d’autres villes réceptives de touristes qui transforment les centres urbains en zones aseptisées pour touristes. Non, ici on prend son temps, on découvre toujours au détour d’une ruelle de vieilles habitations colorées un peu délabrées ; on constate que les locaux se rendent au marché aux poissons et aux fruits / légumes vers le port, on découvre des installations street art sur des pans de murs, bref tout ça me plait tout particulièrement. Même s’il y a de la couleur et de nombreuses senteurs, les marchés aux épices restent malgré tout des attrape-touristes. Mieux vaut se renseigner davantage pour acheter des produits de qualité en Guadeloupe (vanille, rhum, etc…Ce n’est pas ce qui manque) et ne pas se faire avoir avec des produits originaires d’Asie.

Concernant la sécurité, je n’ai vraiment eu aucune crainte… Comme je le dis un peu plus haut, la ville reste vivante, animée, on rencontre tout type de personnes, et ce comme dans toutes les villes, ça je ne vous apprends rien ! Il faut être soi même, rien de plus simple, se fondre tranquillement dans la masse, et prendre le temps d’apprécier Pointe à Pitre, une ville qui semble en pleine mutation, avec la volonté de montrer un nouveau visage. Rénovation future de la place de la Victoire et du quartier situé entre la gare routière et le Memorial Acte, politique sociale pour aider les jeunes à ne pas sombrer dans la délinquance, autant d’initiatives qui ne peuvent être que bénéfiques pour cette ville portuaire à potentiel touristique (accueil croisiéristes, etc…)

5 – Savourer la cusine locale

Un voyage en Guadeloupe ne peut que s’accompagner d’une découverte des spécialités aux saveurs locales. La cuisine créole peut être à la fois simple comme les bokit (sandwich local bon marché), les accras, les flans à la noix de coco que l’on trouve un peu partout sur l’île dans des stands, des food-trucks, de la street-food quoi ! Mais il y a aussi des plats plus élaborés à base de poissons, fruits de mer et viandes, que l’on peut déguster dans les restaurants de l’île. Il y a notamment le ouassou (crevettes d’eau douce avec sauce), le cabri (agneau préparé en ragoût, colombo ou fricassé), le matété (équivalent de la paella avec des crabes de terre et du riz), les crabes farcis et le colombo de poulet (épicé!)
Mention spéciale pour la cuisine exquise du chef de la table d’hôte Le Panga à l’hôtel Le Jardin Malanga… Un subtil mélange de fruits et légumes tropicaux, d’épices, de poissons, de langoustes et de viandes !

 

6 – Le rhum de Guadeloupe – Distillerie Longueteau

Nous nous sommes rendus à la distillerie de rhum Longueteau située dans le magnifique Domaine du Marquisat de Sainte-Marie à Capesterre-Belle-Eau, la plus ancienne de la Guadeloupe , toujours en activité, considérée comme celle qui produit l’un des meilleurs rhums de l’île. D’ailleurs la maison a reçu de nombreuses distinctions lors de concours. A la boutique de la distillerie Longueteau il y a un large choix de variétés de rhum : blanc, vieux, ambré, aromatisé ou préparé  en punch. L’occasion d’acheter une excellente bouteille de rhum blanc de qualité supérieure à un prix intéressant, que je savoure actuellement avec mes proche !

7 – Apéro, convivialité et coucher de soleil sur la plage de la Datcha à Gosier

Après une belle journée à visiter l’île, on est partis profiter de l’ambiance locale animée sur la plage de la Datcha face à l’îlet de Gosier, en plein coeur du bourg. On y trouve des bars colorés sur la plage, des food-trucks, des personnes qui font leur footing, des familles qui viennent pique-niquer et des bandes d’amis qui viennent profiter du coucher du soleil. Le spot est très agréable, il y a de la musique créole et du reggae, on peut savourer un smoothie frais sur un transat, et même prendre un bateau qui fait la navette ou un kayak pour aller sur l’îlet face à la plage.
–> La plage est éclairée le soir jusqu’à 23h.

8 – Farniente sur la plage du Souffleur

Cette plage est située sur Grande Terre non loin de la ville de Port Louis. Certains la considèrent même comme l’une des plus belles de la Guadeloupe !  L’endroit idéal pour se reposer, sur cette belle étendue de sable fin et se baigner dans ces eaux turquoises ; un vrai décor de carte postale. Pour les passionnés de snorkeling, il y a aussi un sentier marin balisé avec des panneaux d’indication dans l’eau 😉 Quand nous y sommes allés, il n’y avait pas tant de monde que ça, et c’est plutôt appréciable !

9 – La Pointe de la Grande Vigie

Bienvenue au bout du monde ! Ou presque… En fait la pointe de la Grande Vigie est située à l’extrême pointe septentrionale de la Grande Terre, à quelques kilomètres d’Anse-Bertrand. Les paysages sont spectaculaires… Du haut de la falaise de calcaire on peut profiter d’une vue à couper le souffle sur la mer d’un bleu si vif, à perte de vue. La mer se déchaîne et les vagues viennent se briser sur les parois rocheuses ; c’est vraiment beau à voir. N’oubliez pas de vous balader le long du sentier qui borde la falaise, le cadre est agréable.

 

10 – Route de la Traversée & cascade aux écrevisses

Longue de 17km, la route de la Traversée est la seule à traverser Basse Terre de part en part. Elle relie la commune de Petit-Bourg à celle de Pointe-Noire en passant par ce beau massif montagneux. Les paysages sont magnifiques, la végétation est si luxuriante, le vert des plantes contraste avec le bleu du ciel, on ne sait où donner des yeux et on se sent totalement déconnecté ! Au détour d’un virage, on s’est arrêté pour voir la jolie cascade aux écrevisses, le site est reposant et majestueux. La hauteur de la cascade n’est pas importante mais le débit d’eau reste impressionnant. Depuis la route de la Traversée on peut aussi se rendre le site des Mamelles (piton Petit Bourg et piton Pigeon),  pique-niquer à la rivière Corossol, le site de Bras David, et visiter la Maison de la Forêt avec son sentier découverte.

Conseils pratiques pour voyager en Guadeloupe

  • Quand Partir en guadeloupe ?

Il fait tellement bon vivre aux Antilles ! Il est préférable de se rendre en Guadeloupe pendant la saison sèche, de Décembre à Avril. A cette période, les températures sont agréables (27°c) et le soleil est au beau fixe même s’il peut y avoir occasionnellement quelques averses orageuses. C’est également à cette période que les tarifs sont les plus élevés. De mi-juin à Novembre c’est la saison des pluies et les températures deviennent étouffantes (+ de 30°c). La meilleure alternative météo/prix reste les mois de mai, juin et novembre.

  • Avion : les bons plans XL Airways vers la Guadeloupe

Nous sommes partis avec la compagnie aérienne XL Airways, qui propose des tarifs qui défient toute concurrence. Le vol aller – retour Paris/Pointe à Pitre est à partir de 419€. Ca vaut le coup de suivre les actualités du groupe car de temps à autres il y a des ventes flash avec des tarifs encore plus intéressants. A bord on a la possibilité de prendre des options pour agrémenter le voyage : plateau repas cuisine du monde (22€), location de tablette tactile (10€), accès au salon « Paris » (39€). Jusqu’au 14 mai 2016 il y a 3 vols par semaine.

  • Croisières

Pour ceux qui apprécient ce mode de voyage, vous avez aussi la possibilité de faire une croisière d’une dizaine de jours dans les Caraïbes et découvrir en un temps record ces magnifiques îles, comme Trinité et Tobago, la Barbade, Sainte Lucie, la Martinique et la Guadeloupe. De nombreux sites internet proposent des offres intéressantes comme celles des croisières MSC avec Abcroisiere. Vous y trouverez sûrement la formule qui vous convient le plus.

Hébergement

Il y a de nombreux modes d’hébergements en Guadeloupe, pour toutes les envies et pour toutes les bourses. Certains préféreront les gîtes, les campings et les hébergements insolites, les hôtels familiaux ou les hotels de luxe d’un confort absolu. Il y a le choix ! D’ailleurs je publierai très prochainement un article sur les beaux hôtels du groupe « Des Hotels et des Iles » , tous aussi différents les uns des autres (en famille, en couple, en montagne, au bord de mer, etc…) avec des univers uniques. Je vous parlerai d’ailleurs de l’hôtel La Toubana, un petit coin de paradis, idéal pour les couples en lune de miel.

Transport en Guadeloupe

La voiture est quasi obligatoire pour se déplacer ! Veillez à réserver votre location de voiture au moment de la préparation du voyage, vous aurez de meilleurs prix. Vous pouvez aussi louer des scooters et des motos pour profiter des routes guadeloupéennes les cheveux dans le vent ! Autre alternative, mais difficile de miser tout son voyage dessus, c’est le transport en bus…

Dans ma valise ?

J’ai pris ma grande valise Delsey Chatelet et j’ai rempli un compartiment avec shorts de bains, bermudas, tee-shirts, chemises, pantalon, espadrilles, tongues, etc… Le kit été ! L’autre compartiment était bien sûr dédié aux souvenirs, mais finalement je m’en suis bien sorti, je n’ai pas fait tant d’achats que ça.

J’ai pris aussi mon sac à dos Herschel dans lequel j’avais mon appareil photo Fujifilm XT10, le MacBook Pro pour bosser, tous mes cables (chargeurs,etc..), mon Guide Evasion Guadeloupe pour bouquiner, mes lunettes de soleil, mes écouteurs et mon oreiller gonflable !

Bilan

Au final, la Guadeloupe a vraiment de quoi séduire tous les voyageurs… Ceux en quête de détente, de sensations, de nature, d’émotions, d’authenticité, de rencontres et aussi d’évasion ! Certes, 5 jours c’est loin d’être suffisant ne serait-ce que pour découvrir une petite partie de la Guadeloupe, et comme le disait Rachel « rares sont ceux qui ne tombent pas amoureux de la Guadeloupe. On y vient une première fois pour le baptême et on y retourne, encore et encore pour s’émerveiller toujours plus » Et c’est vrai qu’il y a tant à découvrir… Ce voyage fut comme une mise en bouche, et à présent j’ai vraiment envie d’y retourner, cette fois plus longtemps pour m’imprégner un peu plus de la Guadeloupe et de ses îles. Rendez-vous ici pour retrouver plus d’information sur les îles de Guadeloupe

Cet article a été réalisé dans le cadre d’un voyage de presse avec l’office du tourisme de la Guadeloupe, XL Airways, Des Hôtels et Des Îles.

commentaires

Une autre destination ?

5 commentaires

  • Reply
    Sabattini
    6 février 2016 at 16 h 05 min

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour votre retour sur le Guadeloupe, les différentes photos en nombre donnent envie. J’ai particulièrement apprécié le paragraphe sur Pointe à Pitre parce que c’est une balade plus rare sur les blogs des voyageurs, ce retour est donc d’autant plus précieux.
    Enfin, bravo pour votre honnêteté quant à l’organisation de ce voyage. Peut-être un prochain article lors d’un prochain voyage avec des excursions un peu plus sorties des sentiers battus ?
    S.

     
    • Reply
      Thibault
      7 février 2016 at 13 h 49 min

      Merci pour ton commentaire ! Effectivement la destination mérite d’être connue, et en seulement 5 jours on a fait que de la survoler… J’espère avoir l’occasion de revenir pour découvrir la Guadeloupe plus en profondeur, hors des sentiers battus ! A bientôt 🙂
      Thibault

       
  • Reply
    Creantor
    1 août 2016 at 23 h 38 min

    Bonjour, Merci beaucoup d’avoir partagé votre voyage en Guadeloupe ! Je suis Marie-galantais. Il y a effectivement beaucoup d’autres choses à découvrir en Guadeloupe notamment Marie-Galante 😉 (les amateurs de plages sont généralement séduits par la plage de la Feuillère !) , les Saintes, la Soufrière, les Chutes du carbet,le Grand Cul-de-Sac Marin et ses ilets, Pointe des Chateaux…..

    Emmanuel

     
  • Reply
    ICIGO
    25 novembre 2016 at 6 h 53 min

    Bonjour, pour la prochaine fois, il est vrai qu’il faudra passer plus de temps en Guadeloupe pour découvrir les autres merveilles de cet endroit.

     
  • Reply
    Alex
    3 mai 2018 at 5 h 04 min

    Merci pour ton article. Je pars pour la Guadeloupe dans 1 mois, j’espère tout découvrir une fois sur place. Pour l’instant je profite de mon séjour à Playa del Carmen

     
  • Laissez-nous un commentaire !