France

La Corse comme vous ne l’avez jamais vue !

6 novembre 2012


Combien d’îles dans le monde peuvent avoir la prétention de s’appeler   » île de Beauté  ?  » Une,MON île de coeur !

Voici mon histoire.

Tout à commencé en décembre 2011. Un texto reçu sur mon portable, on me proposait un poste d’infirmière en Corse pour une durée d’un mois. Je ne savais pas que ce texto changerai ma vie à jamais. Je ne connaissais personne en Corse, je n’y étais même jamais allée ! Parfois on ne réfléchis pas trop et j’ai pris la décision de partir, du jour au lendemain.

Il m’a fallu une journée de route pour traverser la France puis une nuit de bateau pour arriver à Bastia.

On m’a souvent dit  » T’as pas peur ? ils sont sauvages ces Corses !  »

Finalement, je n’y suis pas restée un mois mais quasiment un an. Je repoussais toujours mon départ car je voulais en découvrir toujours plus. Et puis Thibault m’attendait à Cannes…

Aujourd’hui c’est avec émotion que je vous présente le petit village dans lequel j’ai habité et travaillé durant cette année : Oletta.

J’y suis arrivée en décembre, drôle de période pour découvrir la Corse, n’est-ce pas ? Jusqu’en janvier les températures étaient douces, je n’en revenais pas ! Moi qui ai toujours vécu dans les Ardennes, j’ai été dépaysé !

Mon petit village se trouve à côté de Saint-Florent en Haute-Corse à une vingtaine de minutes de Bastia.

Cet hiver là, à partir du mois de février, il a neigé pendant 3 longues semaines. 3 semaines dans un village en montagne, c’est long. 

Toutes les routes pour rejoindre Bastia étaient fermés. Alors, on fait quoi pendant ce temps là dans son petit village ?

Pour les courses, il y avait Jacky à l’épicerie du coin, tout le monde connait Jacky. Pour les soirées, c’était chez ma merveilleuse collègue, Marie, au coin de sa cheminée à manger de la charcuterie et de boire de la liqueur de châtaigne. Certains soirs, ça se passait dans le seul et unique bar du village, un barbecue improvisé, du vin et des chants Corses.

Et puis, un matin on se réveille et on s’aperçoit que tout est blanc. C’est l’occasion de faire des longues promenades et de sortir son appareil photo dont voici quelques photos.

La Corse, comme vous ne l’avez jamais vue.

Mon île me manque, un point c’est tout.

Ma déesse trois.

commentaires

4 Comments

  • Reply
    Laurène - Carnet d'escapades
    6 novembre 2012 at 9 h 03 min

    Superbe! cela donne vraiment envie. Je n’y suis jamais allée (et non, pas même en été!) mais cela me tente bien, évidemment! Et puis je suis Bretonne: on s’entend bien avec les Corses, normalement, non? 😉

    Laurène, du blog Carnetdescapades.com

  • Reply
    1001 découvertes d'une chti
    6 novembre 2012 at 9 h 18 min

    c’est magnifique !

  • Reply
    lalydo
    6 novembre 2012 at 9 h 31 min

    Très impressionnant! J’ai eu de la neige en y allant mais cela ne tenait pas.. heureusement, nous ne serions pas reparties sinon! 😉

  • Reply
    argone
    7 novembre 2012 at 6 h 34 min

    Je comprends que tu sois nostalgique, c’est une si belle île … merci pour les photos sous la neige, c’est inhabituel !

Laissez-nous un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.