8 Catégories : France

Que voir et que faire dans la région des gorges du Verdon ?

Chaque été à la première quinzaine de Juillet nous quittons le littoral azuréen pour trouver le calme dans la région des gorges du Verdon le temps d’un week-end souvent improvisé à la dernière minute, et cette fois-ci nous y sommes allés avec nos amis Pauline et Benoît du blog Worldelse. Il n’y a pas à dire, cette région est vraiment exceptionnelle, attendez-vous à en prendre plein les yeux !

Les gorges du Verdon

Véritable merveille géologique, la rivière du Verdon coule sur une vingtaine de kilomètres au fond de gorges majestueuses connues sous le nom des Gorges du Verdon. Plus grand Canyon d’Europe le Verdon coule jusqu’à 700 mètres en contrebas et ses deux rives sont parfois séparées par 1500 mètres de vide. Il y a vraiment de quoi en prendre plein les yeux !

Fierté locale et lieu très prise par les touristes du monde entier, les gorges du Verdon sont magnifiquement conservées et confrontent chaque jour les visiteurs à une nature brute, forte et hors du temps.

Mais comment en tirer le maximum quand on n’a que quelques jours devant soi ? Quelle est la route la plus magique pour s’y rendre? Et quels sont les points de vue à couper le souffle ?

La route de Napoléon, la voie impériale pour accéder aux gorges

 Un jour au détour d’un virage, nous   Cette route doit son nom à l’empereur qui voulut reconquérir son trône en 1815 et quitta son exil sur l’île Toscane d’Elbe pour rejoindre la capitale. Dans les faits la route Napoléon fait 314 kilomètres et relie Elbe et Grenoble, il s’agit d’une des plus belles routes de France !

Avant même d’être arrivés à destination, on profite déjà de la beauté des paysages en empruntant la célèbre route Napoléon depuis les hauteurs de Grasse. On roule doucement, on prend notre temps, on admire le décor qui change au fil des kilomètres, et on peut même tomber nez à nez avec un troupeau de chèvres !

Cette route se devait de passer par les gorges du Verdon et la ville de Castellane, considérée comme une des portes du Verdon et une des principales étapes de cette route impériale mythique. Cette ville à flanc de gorge culmine a plus de 700 mètres d’altitude et est dominée par un immense bloc de calcaire. Un sentier conduit jusqu’au sommet de ce bloc, surplombé par la chapelle de Notre-Dame du Roc. Ce lieu magique perché à plus de 900mètres d’altitude offre un panorama incomparable ouvert sur les gorges.

Au centre ville, il y a une grande place entourée de commerces, de centres d’informations touristiques, de bars, de restaurants et d’hôtels. L’occasion de faire une halte pour se restaurer ou se rafraîchir avant de reprendre la route direction le village de Rougon (points de vues spectaculaires sur les gorges) puis celui de La-Palud-sur-Verdon où l’on peut profiter du décor naturel remarquable. Si vous avez envie de vous y arrêter un peu plus longtemps, on a repéré de courts séjours disponibles sur le site Weekendesk. L’occasion de s’accorder une parenthèse bien-être en amoureux dans un cadre féérique… Et romantique !

Conseil : Pour le trajet retour, nous vous conseillons de partir du village d’Aiguine et d’emprunter la route départementale D71 qui longe la rive Sud des gorges du Verdon jusqu’à Comps-Sur-Artuby, vous serez bluffés par la beauté des paysages.

Avant de poursuivre la route en direction de Bargemon, Montferrat et Figanières, faites un détour au petit village (presque) désertique de Bargème, le cadre est exceptionnel et on a l’impression que le temps s’est arrêté.

La route de la lavande : Le plateau de Valensole

Appelée aussi route de la lavande, cette section de la route impériale traverse le large plateau de Valensole, célèbre pour ses plants de lavande délicieusement parfumées aux couleurs chatoyantes. Réputées dans le monde entier la lavande provençale pousse naturellement dans des milieux secs et ensoleille. Le climat méditerranéen et montagnard (chaud et aride a l’exception de quelques orages fin Aout) du plateau de Valensole est idéal pour la culture des lavandins.

Lorsque le vent souffle et que des milliers de brins ondulent à l’unisson, le spectacle a quelque chose de magique, presque surnaturel. Il existe dans la région des gorges du Verdon des points d’observation absolument exceptionnels. Le plateau de Valensole offre des champs de lavande à perte de vue mais pas seulement… Ce plateau de 800 km carrés situé au nord des gorges du Verdon (qui en délimitent sa frontière sud) est aussi réputé pour ses champs de tournesols, ses truffes, ses amandiers et ses vignes.

Conseils : si vous voulez profiter des champs de lavande colorées, rendez-vous au plateau de Valensole entre mi-juin et fin juillet, début août. Attention, avant de partir, assurez-vous que la lavande n’est pas encore coupée ! Nous avons repéré des champs magnifiques sur la route départementale D15 entre Allemagne-en-Provence et le village de Valensole, mais aussi dans les alentours des beaux villages de Riez, Puimoisson, Saint-Jurs, ou Saint-Martin-de-Brômes, situés quelques kilomètres du célèbre village de Moustiers Sainte-Marie.

13714515_10154495026899271_598969280_n

13706151_10154496024074271_504156869_n

Moustier Sainte-Marie, l’un des plus beaux villages de France

À l’instar de Castellane, Moustier Sainte-Marie est une des portes des gorges du Verdon. Considéré un des plus beaux villages de France et faisant partie du parc naturel du Verdon, la commune est protégée par l’état et les nouvelles constructions sont soumises à un cahier des charges strict. Et c’est tant mieux puisque cela permet à Moustier de conserver sa splendeur et son charme fou.

Construite à flanc de roche la commune est surnommée la crèche provençale en raison d’une étoile suspendue dans le vide et surplombant le village a la manière de l’étoile du berger qui protège les habitants.

On aime se balader dans les ruelles colorées, s’assoir à la terrasse d’un café, visiter les célèbres ateliers de faïence qui font la renomée de Moustier sainte Marie à l’internationale, mais aussi écouter le ruissellement de l’eau qui coule dans la gorge qui coupe le village en deux, et profiter de cette vue panoramique à couper le souffle sur la vallée.

Moustier, c’est aussi toute mon enfance (Thibault)… Tous les étés je m’y rendais avec mes cousins quelques jours pour profiter des fêtes de famille dans cette belle maison de campagne. J’en garde des souvenirs inoubliables… L’année dernière nous nous sommes rendus à Moustier à l’occasion du mariage de ma cousine, et Capucine est tombée littéralement sous le charme de cette merveilleuse région.

Conseil : pour profiter d’un beau point de vue sur les toits de Moustier Sainte-Marie, empruntez les escaliers pour vous rendre à la chapelle Notre Dame de Beauvoir. L’effort en vaut la chandelle !

13714293_10154495945889271_1068386787_n

Le lac de Sainte-Croix

Au 20e siècle, l’idée d’un aménagement du Verdon commence à murir : Réserve d’eau et d’électricité, la présence de barrages stratégiques pourrait bien profiter au département du Var et ses environs. Malheureusement cette idée de barrage ne pourra pas se faire sans noyer la vallée des Salles, une ancienne vallée peuplée de trois villages.

Le projet est évoqué des le début du siècle mais la résistance des locaux est forte et ne faiblit pas. Le projet est abandonné jusqu’en 1968, lorsqu’un accord est trouvé et deux des trois villages épargnés. Seul Les Salles-Sur-Verdon n’échappe pas à la montée des hauts même si la commune est reconstruite quelques centaines de mètres plus haut en 1973… en faisant le plus jeune village de France !

Ce lac artificiel n’est pas seulement une réserve d’eau utile, il attire aussi et surtout de nombreux vacanciers et locaux adeptes de grand air et de sports en extérieur. Le rayonnement du Var en France doit beaucoup à ce lac qui fait de la région un endroit prisé par les touristes.

Conseils :

  • Pour une vingtaine d’Euros vous pouvez louer un pédalo et vous balader entre le lac et l’entrée des gorges du Verdon, en passant sous ce fameux pont depuis lequel on s’arrête systématiquement pour prendre de belles photos. Un coup de chaud ou marre de pédaler ? Plongez dans cette eau turquoise et transparente, vous serez aussi bouche bée devant la beauté du décor en plein coeur des gorges…
  • Ne manquez pas de visiter le village d’Aiguines, vous pourrez aussi profiter de points de vue panoramiques remarquables sur le lac de Sainte Croix.

13713393_10154495945824271_1079443198_n

De nombreuses activités sportives

Lac, rivière, flancs rocailleux et paysages à couper le souffle, les gorges du Verdon et ses environs sont un lieu idéal pour s’adonner à des activités sportives de toutes sortes et ça tombe bien puisque de nombreux centres agréés proposent une multitude d’activités toutes plus saisissantes les unes que les autres :

– Planeurs et parapentes : Mercantour, Ste Victoire, Mont de Ventoux, ou les gorges du Verdon vu du ciel.

– VTT ou vélos électriques : pour parcourir les plateaux et s’enivrer du parfum des lavandins

– Escalade et Via Ferrata : Qui dit gorges dit altitude et qui dit altitude dit escalade. De nombreux clubs permettent de gravir quelques dizaines des centaines de mètres qui séparent le fond des gorges de leur sommet.

– Canyoning : Pour partir à la découverte du fond des gorges… Comme on part vivre une grande aventure pleine de rebondissements!

– Canoë kayak : Découvrir les basses gorges avec un guide agrée. Bien penser à lever la tête, la vue est fascinante. Et pour les amateurs de sensations fortes, l’option rafting qui secoue est aussi disponible !

commentaires

Une autre destination ?

8 commentaires

  • Reply
    LadyMilonguera
    19 juillet 2016 at 20 h 37 min

    Il est vrai que cette belle région ne manque pas d’attrait…

  • Reply
    Chrissand
    19 juillet 2016 at 21 h 55 min

    Jamais encore testé ces gorges mais ça donne envie. En canoe j’ai toujours opté pour la descente de l’Ardèche, est ce que celle du Verdon sont plus « sportives » ? Si tu connais les 2, peux tu me dire leurs différences?
    Merci

  • Reply
    Cécilia
    21 juillet 2016 at 9 h 41 min

    Comme je le disais sur Facebook, c’est exactement l’itinéraire que nous avions prévu pour le WE du 14 juillet, mais comme nous nous y sommes pris trop tard, c’était trop cher…..
    Vos photos, magnifiques, ne font que confirmer que c’était un bon choix^^

  • Reply
    Amandine
    8 août 2016 at 13 h 32 min

    C’est une région que je ne connais pas du tout et pourtant on en entend parler tous les étés ! Vous m’avez encore plus donner l’envie d’aller y passer quelques jours 🙂

  • Reply
    Carolina
    16 août 2016 at 18 h 34 min

    Les photos sont superbes ! Merci pour cet article ultra complet, un véritable guide de la région !

  • Reply
    Camille- L'Oiseau Rose
    15 septembre 2016 at 16 h 52 min

    C’est fou j’y étais il n’y a pas longtemps et je crois qu’on a croisé les mêmes petites biquettes ! 😉

  • Reply
    Un couple en vadrouille
    9 octobre 2016 at 13 h 39 min

    Nous devons d’y aller en couple également. Merci pour ces photos et impressions.

  • Reply
    S.Safae
    12 octobre 2016 at 16 h 28 min

    Wow c’est magnifique. Joliies images. J’adore les payasages.

  • Laissez-nous un commentaire !