Allemagne Hébergement InterRail

Voyage InterRail #2 : Berlin

16 mai 2014

Berlin, 2 ème étape de notre euro-trip en train avec InterRail. Nous avons fait le trajet Copenhague > Berlin de nuit afin de nous faire économiser une nuit d’hôtel, mais il faut savoir que, même muni d’un pass InterRail, on doit quand même payer systématiquement un supplément pour la réservation des couchettes (environ +10€ à 40€ / pers selon pays) Le trajet était très agréable et chaque compartiment était équipé de prises électriques, pratiques pour recharger tous nos appareils. Nous avions un restaurant et un bar, avec la possibilité de réserver une table et de se faire servir un vrai repas, et de passer une bonne soirée conviviale avec les autres voyageurs. Le personnel est agréable, sympathique et disponible à 100%. On est bien loin de la qualité des services proposés par les compagnies françaises…!

Nous sommes arrivés à 5h du matin à Berlin, il faisait encore nuit, on a filé tout droit à l’auberge de jeunesse Generator Mitte pour poser les valises et se faire 2 heures de sieste dans un des confortables canapés de la salle principale, histoire d’être en forme pour les 48 prochaines heures ! Check in OK, Petit dej’ OK, appareils photos chargés OK, c’est parti pour une visite de la capitale la plus tendance d’Europe.Berlin Mitte Generator hostel[metaslider id=8057]

L’office du tourisme de Berlin nous a offert deux pass 24h pour utiliser les bus Hop-on Hop-off à volonté, une bonne solution pour découvrir rapidement la ville lorsque l’on y reste peu de temps. On peut se repérer plus facilement dans la ville, on bénéficie des infos touristiques en français (écouteurs), et on peut s’arrêter puis reprendre son trajet à n’importe quel moment. C’est devenu une habitude pour faire nos premiers pas dans une grande ville.

IMG_2496 Le matin nous sommes allés à la porte de Brandebourg, l’un des principaux symboles (touristiques) de Berlin, s’en suit une balade dans le grand parc verdoyant de Tiergarten, le poumon de la capitale, puis un passage devant l’imposant Reischtag avec son dôme , pour se rendre ensuite à l’île aux musées et enfin au château de Charlottenbourg.

IMG_2484[metaslider id=8048]

Nous nous sommes rendus ensuite à East-Side Gallery, l’un des derniers tronçons du mur de Berlin qui est aujourd’hui recouvert de fresques sur près d’un kilomètre. Ce ne sont pas loin de 120 artistes originaires de 21 pays qui ont redonné vie à ce mur de la honte, symbole d’une déchirure et d’un désastre pendant presque trois décennies. Les peintures racontent cette période sombre de l’Allemagne divisée, mais aussi celle de l’Allemagne réunifiée, bien plus colorée. Cette partie du Mur a été classée monument historique en 1992. Une étape incontournable pour tous ceux, qui comme nous, raffolent du street-art.IMG_0612[metaslider id=8077]

A proximité du mur, je vous conseille de faire un saut au Yaam, un petit quartier Jamaïcain qui, tout comme Christiana à Copenhague, vit un peu en décalage avec le reste de la ville. Il y a de nombreux concerts le soir et vous y trouverez un petit skate park recouvert de graffitis, un terrain de basket old school, plusieurs bars et restaurants africains, caribéens, brésiliens, et une petite plage au bord de la Spree où l’on peut savourer un cocktail en écoutant du Reggae. Un petit havre de paix en plein coeur de la capitale dynamique.

IMG_0644[metaslider id=7887]

Il est temps de se rendre dans le centre-ville au Checkpoint Charlie et visiter ce musée qui explique toute l’histoire de la guerre froide. Nous pensions y rester 45 min, nous y sommes restés presque 2 heures, tant le musée est riche en objets d’époques, en documents, en vidéos, et plein d’autres. C’est une étape incontournable lors de votre séjour à Berlin, l’occasion de vous replonger dans cette triste époque qui a marqué le monde, et de vous remémorer votre programme d’histoire de Terminale au passage ! On apprend entre autre comment les familles berlinoises se débrouillaient pour communiquer, et pour certaines se retrouver, en employant des méthodes originales et risquées, au péril de leur vie.checkpoint charlie[metaslider id=8112]

A deux pas du Checkpoint Charlie, il y a un petit terrain vague aménagé transformé en « plage » avec stands de sandwichs et de Currywurst (saucisse au curry), ainsi que de nombreux transats pour profiter du soleil et de la musique. On adore ces endroits atypiques qui permettent de se déconnecter de l’excitation du centre ville. Vous en trouverez également beaucoup le long de la Spree ! Nous y avons rencontré Jeff un nomade digital qui s’y reposait après une matinée de travail dans les bureaux Regus, situés aussi juste à côté du Checkpoint Charlie sur Freidrichstrasse

IMG_2644[metaslider id=8154]

On est impressionné par le contraste de la ville et on remarque toujours les stigmates de ces 30 ans de séparation. Entre les quartiers chics de l’Ouest et les quartiers plus industriels et populaires à l’Est, l’architecture et le style changent radicalement. Malgré la richesse du patrimoine berlinois, nous avons toutefois été d’avantage séduits par Berlin Est, plus authentique, plus alternatif, plus bouillonnant, où les artistes, les musiciens et les créateurs les plus avant-gardistes d’Europe se retrouvent.

La vie culturelle de Berlin est riche en évènements et particulièrement en concerts musicaux. Il est possible de sortir tous les soirs de l’année à Berlin, tant les programmations sont importantes. A ce propos, Franck, le directeur de l’hostel CityStay chez qui nous avons passé la seconde nuit à Berlin, nous a proposé de sortir avec lui le soir et de nous faire découvrir l’ambiance décalée et alternative de cette capitale européenne de la fête. Nous avons été au Lido assister à un super concert de hip-hop réalisé par un collectif rassemblant des chanteurs kenyans et berlinois. Un régal !IMG_2677

 

Pour finir la soirée, nous nous sommes rendus au Club Der Visionaere, situé à deux pas du Lido le long de la Spree. Le cadre est très agréable, authentique, enchanteur et la musique une merveille ! Il y a une belle terrasse en bois à l’extérieur donnant sur la rivière et l’environnement verdoyant. La journée on peut s’y rendre pour boire un verre et profiter du décor, et le soir, place à l’électro !

Source : residentadvisor.net

Source : residentadvisor.net

 

commentaires

3 Comments

  • Reply
    1001 découvertes d'une chti
    7 juin 2014 at 22 h 29 min

    Vous trouvez toujours de beaux logements vous 🙂
    J’ai entendu que du bien de Berlin, il parait qu’il y a beaucoup de musées interessants!
    J’aimerai beaucoup aller voir le mur de Berlin!!

  • Reply
    Miryam
    23 juin 2014 at 15 h 56 min

    Bonjour par ici!

    Article très intéressant sur Berlin, j’espère que vous avez apprécier votre séjour dans cette ville passionnante! 🙂
    La germanophile et l’amoureuse de Berlin que je suis, ce doit de faire deux petites rectifications :

    1- On dit le Reichstag et non Reischtag (c’est pas très grave, mais peut-être plus facile pour vos lecteurs en cas de recherches. 😉 ) Mais en général, les allemands lui donnent deux nom le Reichstag/Bundestag : Reichstag = bâtiment qui abrite le parlement – Bundestag = parlement allemand.

    2- La Porte de Brandebourg n’est pas seulement un des symboles « touristique » de Berlin. C’est beaucoup plus que ça! Cette Porte a une sacrée histoire, et elle est très importante dans l’histoire de l’Allemagne et plus particulièrement celle de Berlin : Le Mur passé juste devant (le souvenir y ai encore visible près de 25 ans après sa chute avec deux rangées de pavé au sol), JFK y a prononcé son fameux discours « Ich bin ein Berliner » (Je suis un Berlinois) lors de la construction du Mur. C’est aussi devant cette porte que des milliers de personnes se sont rassembler le soir du 09 novembre 1989 pour faire tomber ce Mur de la Honte qui comme vous le dites dans votre billet à gâcher la vie de millions de familles et de personnes et ce, pendant 28 ans longues années. Alors non, la Porte de Brandebourg c’est tout sauf un « des principaux symbole (touristiques) de Berlin » … Elle fait partie de son histoire!

    J’espère cependant que vous avez passer un agréable séjour à Berlin, même si en 48h la visite est assez « speed » et ne permets pas de profiter pleinement de la richesse historique et culturelle de cette ville fabuleuse!

    Amicalement,
    Miryam

    • Reply
      Capucine et Thibault
      23 juin 2014 at 21 h 37 min

      Merci beaucoup Miryam pour ces informations, effectivement il faut absolument y retourner pour approfondir cette découverte car c’est une ville passionnante ! A bientôt 😉

      Thibault

Laissez-nous un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.