Île de Tenerife : Mes incontournables à voir et à faire

12

Besoin de prendre une bonne dose de soleil dans un décor à couper le souffle à seulement quelques heures de la France ? Rendez-vous sur une île pas comme les autres, l’île de Tenerife dans l’archipel des Canaries, en Espagne !

Une terre de contrastes qui offre des décors incroyables et capable d’offrir un cadre de déconnexion idéal à quiconque pose le pied sur son sol volcanique. À Tenerife, il y en a pour tous les (bons) goûts !

Tenerife en bref !

C’est au large de la côte Nord-Ouest de l’Afrique que l’on trouve l’archipel des Canaries, une région de l’Espagne. Celui-ci est composé de sept îles principales d’origines volcaniques, ce qui offre aux différentes îles de l’archipel des décors somptueux, parfois lunaires.

Tenerife est la plus grande île des Canaries, à la fois par sa superficie mais également par son altitude, puisqu’elle culmine à 3718 mètres avec le sommet du volcan Teide. Le climat y est ensoleillé et chaud, avec un courant Atlantique qui se charge d’adoucir les températures, ce qui explique en partie le succès de l’île tout au long de l’année.

Un grand succès à l’image parfois écornée. Dans l’imaginaire collectif, Tenerife est une destination où se multiplient les avions et les cars de touristes qui viennent se dorer la pilule dans des clubs hôtels et immenses chaînes de resorts. Je dois l’avouer, c’est aussi l’image que j’avais de la destination avant d’y poser le pied et de l’explorer pour me faire ma propre idée. Et l’expression “il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis” n’a jamais été aussi vraie qu’après mon départ de cette île si surprenante.

Je vous emmène sillonner les routes scéniques de Ténérife, du Sud au Nord, pour un voyage qui aura bousculé mes idées et fait découvrir un nouveau trésor, à seulement quatre heures de vol de chez nous.

À la rencontre des baleines et dauphins

Commençons ce périple à l’extrême Sud de Ténérife, au Puerto Colon de Los Cristianos. C’est là que vous pourrez embarquer dans un superbe voilier pour aller voguer sur les courants de l’Atlantique et partir à la rencontre de l’incroyable faune marine du sud de l’île. Car oui, à quelques encablures de la côte, ce sont pas moins de 26 espèces de cétacés qu’il est possible de rencontrer.

Pour ma part, c’est assez rapidement après le départ sur le bateau que j’ai pu observer de magnifiques baleines pilotes, bélugas et même des dauphins très joueurs. Un véritable rêve que de voir des créatures si majestueuses à seulement quelques centimètres, en totale liberté, nous approcher et s’amuser de notre présence.

Une activité propre et totalement respectueuse des espèces marines présentes sous l’eau rendue possible par Big Smile Luxury Charters, qui propose en plus un excellent service sur le bateau, mais également une connaissance et un amour profond pour les espèces que l’on observe. Une vraie belle entreprise qui porte bien son nom, tant l’équipage est sympathique.

Où manger et où dormir dans le sud de Ténérife ?

Durant mon passage dans cette partie de l’île, j’ai pu tester quelques adresses et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’offre y est si large qu’il est difficile de s’y retrouver. Car oui, le Sud de Ténérife est bien une zone ultra touristique.

Pour le déjeuner, j’ai trouvé un restaurant exceptionnel à la fois par sa localisation que par sa carte. Rendez-vous au restaurant Las Rocas, à Costa Adeje, pour un déjeuner en terrasse avec rien d’autre face à vous que l’océan à perte de vue. On y sert une superbe cuisine fine, faite de poissons de la pêche du jour et avec de nombreux produits locaux, comme la célèbre banane qui pousse en abondance sur l’île.

Si les hôtels fleurissent à tous les coins de rue, c’est à l’Iberostar Selection Sabila 5* de Costa Adeje que je vous conseille de poser vos valises, un superbe hôtel cinq étoiles qui a notamment été récompensé pour sa décoration ultra lumineuse et minimaliste. Tout y est de très bon goût, de la décoration au spa en passant par la magnifique piscine sur le rooftop et par les cuisines. Un très bon plan à quelques mètres de la plage, si je devais encore essayer de vous convaincre !

La tête dans les étoiles au Teide

Si le sud possède bien les quelques atouts mentionnés dans cet article, je ne vais pas vous mentir, cela reste une zone très touristique de l’île faite de stations balnéaires. Alors prenons la route en direction du centre et du Parc National du Teide, volcan qui semble veiller sur l’île du haut de ses plus de 3700 mètres.

Si la température sur les plages oscille régulièrement entre 20 et 30 degrés, il faudra penser à vous couvrir pour monter au Teide car la chute de température est impressionnante entre les quelques minutes de voiture qui séparent le littoral du parc national. Je vous conseille de parcourir le site de jour, de préférence en fin de journée au couché du soleil (sublime) mais aussi de nuit !

Là, à travers les routes de la caldeira du volcan, le changement de décor est aussi brutal que somptueux et on a l’impression d’évoluer dans un film de science-fiction. Lunaire, rocailleux, désolé, c’est une véritable mer de lave séchée qui envahit tout sur son passage et offre un paysage à couper le souffle.

Je vous conseille deux activités incroyables pour avoir la tête encore un peu plus vers le ciel, depuis le Parc National du Teide. Pour la première, il faudra attendre la tombée de la nuit et contacter Discover Experience, dont les membres se feront une joie de vous faire découvrir le spectaculaire ciel étoilé de Tenerife. En effet, il s’agit tout simplement de l’un des plus beaux lieux au monde pour l’observation d’étoiles et de la voie lactée !

Au lendemain, je vous propose de redescendre de l’autre côté du versant du Teide, vers le nord, d’une manière un peu particulière : en parapente !

J’ai eu la chance de pouvoir sauter depuis le sommet du volcan pour atterrir sur une plage ! Une activité totalement insolite rendue possible par Enminube Parapente. Cela restera l’une des expériences les plus belles de ma vie, s’envoler depuis le sommet du Teide pour survoler des volcans et atterrir à quelques kilomètres de là, directement sur une plage de sable fin. Le rêve absolu !

Les trésors du Nord

Là encore, le changement de décor est total et dès que l’on atteint la face nord de l’île de Ténérife, c’est un tout autre monde qui s’offre à nous. Là où le site et le centre sont plus arides, le nord offre une flore et une verdure abondantes, avec notamment les incontournables bananiers qui tapissent littéralement des hectares entiers.

Pour admirer cette nature luxuriante, je vous conseille de vous offrir une petite randonnée dans la réserve de biosphère d’Anaga Rural Park. Situé à une trentaine de minutes en voiture (belle route de montagne) de la capitale de l’île, Santa Cruz de Tenerife, ce parc offre plus de 14 000 hectares d’une nature riche et préservée à travers les vallées, montagnes et ravins.

Pour admirer un point de vue imprenable sur la côte nord de Ténérife et ses plages de sable noir, je vous ai trouvé une petite perle cachée avec le mirador qui donne sur la plage d’El Bollullo, proche de Puerto de la Cruz. Vous pourrez y admirer cette plage sauvage, véritable joyau entouré de falaises abruptes.

Mais le nord de l’île, c’est également de magnifiques villes et villages hors du temps où l’on se plaît à flâner à travers les dédales de rues. C’est le cas à La Laguna, ville classée héritage mondial de l’Unesco, avec ses rues piétonnes qui nous laissent admirer son impressionnant héritage architectural colonial. Pour y séjourner, je vous conseille le sublime La Laguna Gran Hotel, situé dans un sublime bâtiment du XVIIIème siècle en plein cœur du centre historique de la ville.

C’est également le cas dans mon village coup de cœur, celui de Garachico, fondé au XVème siècle, plus intimiste et situé sur le littoral Nord-Ouest de Ténérife. Ne manquez pas de vous perdre dans les ruelles de cette vieille ville authentique, on s’y sent hors du temps.

Si vous êtes amateur de vin, je vous recommande d’aller à El Sauzal pour découvrir la Bodega Monje. Ils proposent de belles cuvées dans un cadre somptueux. On peut d’ailleurs y déjeuner face aux vignes et avec le Teide en fond. Je vous recommande de déguster la viande de porc noir au four, puis des patates accompagnées de Mojo rouge ou vert.

Vous l’aurez deviné, j’ai très largement préféré le centre et le nord de l’île au sud, bien que ce dernier aussi a largement de quoi vous combler. En tout cas, cette île aux multiples merveilles ne m’aura pas laissé indifférent et aura su bousculer mes idées reçues pour me faire ma propre opinion : c’est une île magique, capable d’offrir une multitude de paysages en l’espace de quelques kilomètres. Une chose est sûre, j’y retournerai !

Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site de l’office du tourisme de Tenerife, vous y trouverez de nombreux conseils pratiques pour bien préparer votre voyage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Like
Close
Close