voyage au sri lanka avec voyage privé
Sri Lanka

Voyage Privé : mon avis sur mon séjour au Sri Lanka

En décembre dernier j’ai eu l’occasion de faire un séjour au Sri Lanka avec Voyage Privé. 10 jours inoubliables à la découverte de cette île qui me faisait tant rêver. Dans cet article je vais vous présenter le détail du séjour au Sri Lanka, mon itinéraire, mes coups de coeur et mes déceptions.

Je n’ai pas pour habitude de partir en voyage avec une agence de voyages en ligne comme Voyage Privé, mais j’ai été dans l’ensemble agréablement surpris par la qualité du séjour au Sri Lanka. Mon voyage comprenait les vols, les déplacements avec guide / chauffeur dans un véhicule confortable, l’hébergement en hôtels 4 étoiles, les dîners et des activités sur place.

Les étapes du circuit au Sri Lanka proposé par Voyage Privé

Voici l’itinéraire de mon séjour au Sri Lanka avec Voyage Privé : Colombo – Habarana – le rocher de Sigiriya – le parc national de Minneriya – Dambulla – Pasikudah – Kandy – Nuwara Eliya – Ella – le parc national de Yala – Galle – Balapitiya – Colombo

Colombo

Tout commence à Colombo, après une dizaine d’heures de vol avec Qatar Airways dans des conditions remarquables (surclassement en classe Affaires). Autant dire que j’étais en pleine forme pour partir découvrir la capitale. Honnêtement, une demie journée suffit pour découvrir Colombo.

Voici ce que je vous recommande :
– Se balader dans le quartier populaire de Pettah
– Voir le temple hindouiste de « kailawasanathan swami devasthanam kovil »
– Voir le mémorial de l’indépendance
– Voir la Mosquée rouge Jami Ul Alfar 

Habarana

J’ai quitté Colombo en milieu de journée pour aller en direction de Habarana en passant par la route A1 jusqu’à Ambepussa, puis la route A6 jusqu’à Habarana. Le paysage change au fur et à mesure que je m’éloigne de la capitale. Les buildings de Colombo laissent place à la nature luxuriante. Tout au long de l’itinéraire il y a de nombreux petits villages qui méritent le coup d’oeil. L’occasion de faire des petits breaks pour acheter de l’ananas et des noix de cajou. Je suis arrivé en fin de journée à Habarana et j’ai posé mes valises à l’hôtel Cinnamon Lodge.

Le rocher de Sigiriya

Dès le lendemain matin je suis parti au sommet du célèbre rocher du Lion de Sigiriya. Après avoir grimpé les 1261 marches, je suis arrivé sur le site de l’ancienne capitale royale qui date du 5e siècle.
Depuis le sommet, la vue à 360° est spectaculaire ! On peut y voir aussi de très belles fresques murales anciennes et on croise aussi des dizaines de singes !

Je n’ai pas eu le temps de me rendre au rocher Pidurangala au lever du soleil comme on me l’avait conseillé. Il parait qu’on a une vue magnifique sur le rocher du Lion.

Le parc national de Minneriya

Je suis allé au parc national de Minneriya, l’occasion d’observer une trentaine d’éléphants en liberté, mais aussi des crocodiles, des iguanes, des biches, des buffles et une grande variété d’oiseaux. C’était fabuleux… Les 4×4 ne font pas la course et ne se regroupent pas tous au même endroit, ce qui est vraiment plaisant. On peut au moins observer (ou pas) des animaux avec plus de tranquillité. 

Rappel : il faut garder en tête que l’on est dans un parc national et que les animaux ne se présentent pas à vous sur commande. Si on n’a pas la chance d’en observer ce jour là, tant pis, ce sera pour une autre fois 🙂

Dambulla

Dambulla est située à une vingtaine de kilomètres de Habarana et la ville est connue pour le temple d’or, les grottes sacrées et le marché aux légumes (l’un des plus grands du pays). 

Sur le site du Temple d’Or il y a l’immense statue de Bouddha et le stûpa recouverts d’or qui valent le coup d’oeil.

Par contre, à une dizaine de minutes de marche du Temple d’Or, il y a les grottes sacrées, mon gros coup de coeur de cette étape à Dambulla. Il s’agit de 5 grottes construites au 1er siècle par le roi Valagama et qui abritent près de 150 statues de Bouddha (dont un, couché, d’une quinzaine de mètres de long) ainsi que des fresques exceptionnelles. Le site est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Je vous recommande vraiment d’y aller, vous ne serez pas déçus ! 

Avant votre départ de Dambulla, faites un passage sur le marché aux fruits et légumes, ça vaut également le coup d’oeil. Il y a de l’ambiance, ça grouille de monde et c’est aussi l’occasion de découvrir de nouvelles saveurs. Seuls les professionnels viennent au marché pour négocier et s’approvisionner en gros. C’est le Rungis des marchés Sri Lankais 🙂

Petit passage à Matale

Après 1h30 de voiture et de nombreux arrêts photos au bord de la route, j’ai fait un bref passage à Matale, avant dernière étape de cette journée avant d’arriver un peu plus tard à Kandy.

J’ai fait un arrêt au spice garden de Matale. Comme son nom l’indique, un spice garden est un petit jardin où l’on peut découvrir des plantes reconnues dans la médecine ayurvédique, mais aussi des fleurs, des épices et des insectes. Même si la visite est très intéressante, le site reste touristique et le guide du Spice Garden incite à acheter des produits ayurvédiques dans sa boutique, mais à des prix exubérants !

Je vous conseille donc de faire uniquement une petite visite de 45 minutes environ, de remettre quand même un pourboire au guide et de ne rien acheter sur place. Si vous souhaitez acheter des produits ayurvédiques lors de votre voyage au Sri Lanka, je vous conseille de vous rendre dans une parapharmacie ou une boutique spécialisée. Les prix des produits seront nettement moins chers 🙂

Kandy

Me voilà arrivé en fin de journée à Kandy, l’ancienne capitale royale, située aux portes des montagnes sri lankaises à 700 mètres d’altitude. Anciennement réputée pour son calme, aujourd’hui la ville déborde d’énergie et il suffit de se balader dans le centre pour voir à quel point elle est bruyante et embouteillée. Malgré tout, cette étape est incontournable avant de rejoindre les montagnes verdoyantes du pays.

Voici ce que je vous conseille de voir et de faire à Kandy :
– Baladez-vous dans les allées du marché alimentaire de Kandy. Vous pourrez y trouver du thé, des épices, des plantes médicinales, etc…
– Faites un pique-nique au jardin botanique de Peradeniya (à 6km de Kandy). Le cadre est reposant et agréable.
– Baladez-vous le long du lac de Kandy
– Depuis le lac vous pouvez observer la grande statue blanche de Bouddha, éclairée la nuit.
– Visiter le le Temple de la Dent qui abrite une relique de la dent de Bouddha

Le train de Nuwara Eliya à Ella

Gros changement de décor… Après la végétation tropicale de la région d’Habarana, me voici au coeur des montagnes sri lankaises à presque 2000 mètres d’altitude et il fait environ 13°c !

Les paysages sont saisissants et on peut admirer les champs de thé à perte de vue sur les montagnes. L’atmosphère change du tout au tout ! Nuwara Eliya est une ancienne colonie anglaise et j’ai été surpris de voir d’anciennes habitations qui laissent penser que l’on est au Royaume Uni.

Le trajet en train est une expérience incontournable à vivre lors d’un voyage au Sri Lanka. Il est considéré comme l’un des plus beaux trajets en train au monde. J’ai pris le train en gare de Nanu Oya et j’ai profité pendant 3 heures des paysages montagneux et des plantations de thé en terrasse. C’est fabuleux ! Les portes du train sont ouvertes, ce qui permet de profiter des panoramas et de faire de belles photographies.

Le parc national de Yala

Je pense qu’il s’agit de la grosse déception du séjour… J’en parle un peu plus bas dans un autre paragraphe.

Cependant, j’ai été emballé par les lodges de l’hôtel Cinnamon Wild, situé en bordure du parc national de Yala et à quelques minutes à pied de la plage. Le soir on peut observer des crocodiles, des buffles et de nombreux oiseaux en bordure de l’étang principal. L’hôtel est composé de lodges avec terrasses joliment décorés, éparpillés sur l’ensemble du site.

Galle

Avant de rejoindre Balapitiya, j’ai longé la côte sud-est de l’île et j’ai fait un bref passage à Galle, une ancienne cité portuaire coloniale qui mérite absolument le détour. D’ailleurs je regrette de n’y être resté que 3 heures.

Une nouvelle fois, on se sent dans un autre pays tellement le contraste est saisissant par rapport aux étapes précédentes du voyage. La forteresse de Galle est la plus grande du continent asiatique. En se baladant dans la vieille ville, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, on découvre les nombreuses influences architecturales qui ont façonnées Galle au fil des siècles (arabes, portugais, hollandais). Les ruelles sont charmantes et les édifices sont remarquables. On se croit à la fois dans le quartier colonial de Saint Domingue et/ou dans la médina d’Essaouira !

Je conseille de rester 2 jours à Galle en prévoyant une nuit dans l’un des magnifiques hôtels de la vieille ville coloniale.

Balapitiya

Après une semaine sur les routes du Sri Lanka, place à la détente. J’ai posé mes valises à l’hôtel Shinagawa Beach. Au programme : farniente et… C’est tout ! Toutes les chambres de l’hôtel sont spacieuses et offrent une vue panoramique sur la mer à perte de vue. En fin d’après-midi je profitais de l’animation sur la plage avec le retour des pêcheurs qui viennent vendre leurs poissons.

Mes coups de coeur du séjour

Mon guide

Je préfère entamer le résumé de ce séjour au Sri Lanka en vous présentant mon guide / Chauffeur, Claude, qui est en grande partie responsable de la réussite du voyage. Préparez-vous, je vais user de superlatifs pour parler de lui !

Voyage Privé travaille étroitement avec Hayleys Tours, l’une des agences locales les plus réputées du Sri Lanka, qui a participé à l’organisation du circuit au Sri Lanka. D’ailleurs, avant chaque mise en ligne de nouveau voyage sur le site, Voyage Privé fait un grand travail de préparation en amont en construisant des séjours en collaboration avec des partenaires premium.

Depuis mon arrivée à l’aéroport de Colombo jusqu’au départ, Claude m’a accompagné pendant toute la durée du voyage. Claude est Sri Lankais, souriant, disponible, bienveillant, d’une gentillesse rare, très professionnel et il adapte l’itinéraire en fonction de mes envies. Il donne aussi une multitude d’informations pendant le voyage et je pense qu’il fait vivre « son » Sri Lanka de la meilleure manière, avec fierté et enthousiasme. Oui, il est passionné et vraiment passionnant !

Claude parle anglais, allemand, espagnol mais essaie de se perfectionner en français. Il est aussi passionnée par la médecine ayurvédique et la musique. En parallèle de son métier de guide, il est saxophoniste et se produit régulièrement avec ses amis dans des petits évènements locaux.

Un pays fabuleux

Je ne pensais pas découvrir autant de décors contrastés dans un seul pays comme celui-ci. Et encore, je n’ai parcouru qu’une petite partie du Sri Lanka… Ce sera l’occasion d’y retourner pour poursuivre les découvertes. En une heure de route, on passe d’une ambiance tropicale aux paysages montagneux dans le coeur de l’île.

Le Sri Lanka, c’est aussi ses habitants… Toujours souriants, chaleureux et bienveillants… Pour ceux qui aiment la photographie et les portraits, c’est un petit paradis. Les gens sont avenants et souhaitent toujours être pris en photo.

J’ai été agréablement surpris par la propreté du pays ! C’est ce que je me suis dit en arrivant à Colombo, pensant que ce serait moins le cas dans les villes et villages plus reculés. Mais non, jusqu’au fin fond du Sri Lanka je trouvais des poubelles pour le tri sélectif ! On m’a expliqué que les enfants sont sensibilisés dès le plus jeune âge à l’école.

À aucun moment je ne me suis senti en insécurité au Sri Lanka malgré les tensions communautaires qu’il peut y avoir par moment. Ici tout le monde vit et cohabite en harmonie.

Mes déceptions du séjour

Le rythme du séjour au Sri Lanka était assez intense, je faisais beaucoup d’heures de route chaque jour pour aller d’une ville à l’autre. J’aurais aimé rester quelques jours de plus en autonomie pour profiter de certains endroits de l’île et prendre le temps de me mettre au rythme de la vie locale. Ce sera l’occasion de retourner une nouvelle fois au Sri Lanka pour profiter de l’île dans un autre contexte.

Les hôtels sont agréables et confortables mais je ne suis pas emballé par les buffets à volonté. Même si la cuisine proposée est variée et très bonne, je privilégie la street food et les petits restaurants typiques hors de l’hôtel. L’occasion de se plonger davantage en immersion dans la vie du pays.

Parmi les activités proposées, j’ai annulé dès le début du voyage la découverte du « Millenium Elephant Fondation », un refuge où les visiteurs peuvent faire des balades à dos d’éléphants et aller avec eux dans l’eau. Je ne suis pas emballé par la démarche, d’autant plus que l’on peut observer des éléphants en liberté à de nombreuses reprises lors d’un voyage au Sri Lanka (au bord de la route, dans les parcs nationaux, etc…)

Le parc national de Yala est à fuir ! Quelle déception… Je suis arrivé à l’entrée du site à 7h du matin et il y avait déjà des dizaines de 4×4 qui faisait la queue. Ensuite, les guides échangent entre eux avec leurs talkies-walkies pour indiquer l’endroit où se trouve un animal. Du coup, je me suis retrouvé sur un point de vue fabuleux entouré d’une soixantaine de 4×4 qui ont convergé au même endroit… Je vous laisse imaginer l’odeur des pots d’échappement et le vacarme qu’il y avait sur place.

Le parc national de Yala est le plus populaire et fréquenté du pays, mais il existe d’autres parcs plus calmes où l’on peut observer des animaux sauvages dans des meilleurs conditions : le parc national de Minneriya et celui de Udawalawe

commentaires

No Comments

    Laissez-nous un commentaire !

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.