1 Catégories : Polynésie Française

Tahiti et ses îles en 10 souvenirs inoubliables…

Pearl beach resort bora bora

Ia ora na les voyageurs ! Aujourd’hui on se replonge dans ce fabuleux voyage en Polynésie française à la découverte de Tahiti et ses îles : Moorea et Bora Bora. Voilà près d’un mois et demi que nous sommes rentrés et on n’arrive toujours pas à réaliser que nous sommes allés à l’autre bout du monde en ces lieux si fabuleux…

Si vous avez suivi le voyage en direct sur nos réseaux sociaux, vous avez vu que la météo n’était pas de notre côté, et pourtant ce voyage avait une saveur bien particulière… Lorsque l’on pense à la Polynésie, on a en tête ces paysages de carte postale magnifiques. Certes c’était le cas et on en a tout de même vraiment pris plein les yeux. Mais au delà de la beauté des décors, c’était surtout la culture, les traditions et cette fameuse énergie que les tahitiens appellent le Mana qui nous fascinaient par dessus tout !

Depuis tout petit je (Thibault) rêvais de découvrir enfin cette région du monde exceptionnelle dont ma famille me parlait tant. A ma naissance, mon grand frère et ma grande soeur revenaient justement de Tahiti, ils y avaient vécu quelques années et eux aussi été tombés amoureux de cette destination du bout du monde… J’ai eu un baptême tahitien et mes parents m’ont même donné comme second prénom Teiva.

Lorsqu’ils racontaient leurs souvenirs, je voyais leurs yeux qui pétillaient et transmettaient cette énergie indescriptible. Je voyageais par procuration à travers les cartes postales qui étaient épinglées au dessus de mon lit, à côté de mon grand planisphère, mais aussi avec tous ces souvenirs qui m’avaient été offerts : un mini truck bleu (que j’ai toujours ici à Nice !), une perle noire de naissance, mon tee-shirt Hinano qui était 4 fois trop grand, et tous ces paréos qui recouvraient une bonne partie de ma chambre.

Plus tard vers mes 8 ans je regardais même les vidéos d’Antoine l’explorateur qui parcourait le monde sur son catamaran banana-split (vous vous souvenez ? ), j’étais en extase devant la beauté des paysages polynésiens et sous le charme de cette culture ancestrale unique… Je me l’étais juré, il fallait qu’un jour je me rende à l’autre bout du monde découvrir « Tahiti » et ressentir cette fameuse énergie… Quelle expérience grandiose au final… Je vais vous présenter mes 10 coups de coeur à Tahiti et ses îles, ceux qui m’ont laissé un souvenir inoubliable.

1 – L’arrivée à l’aéroport de Fa’a sur l’île de Tahiti

Il en existe des aéroports magnifiques dans le monde, mais celui de Fa’a fait tout simplement rêver… Non je ne vous parle pas de son architecture ou de tout autre aspect esthétique mais plutôt de l’accueil exceptionnel qu’on nous a réservé après plus de 24 heures de voyage ! A peine sortis de l’avion de Air Tahiti Nui que l’on sent déjà cette chaleur combinée à cette odeur de fleurs et de fragrances sucrées… Ma soeur m’avait dit que c’était quelque chose de magique qui l’a toujours marqué, et elle avait bien raison ! Un peu plus loin sur le tarmac on est accueillis par des musiciens qui jouent des airs de musiques polynésienne avec leur Ukulélé. Ce n’est pas un rêve, on réalise qu’on est enfin arrivés à Tahiti avec les larmes aux yeux.

Une fois que l’on a récupéré nos valises on arrive dans le hall des arrivées de l’aéroport et cette fois-ci on est accueillis par des chanteurs, danseurs et musiciens tahitiens vêtus de pareos, de colliers de perles, de magnifiques couronnes de fleurs sur la tête, et qui affichent un merveilleux sourire sur leur visage. Une tahitienne est venue à notre rencontre pour nous offrir un collier de fleurs de tiare, puis un deuxième, et un troisième ! Pfiouu, les mots manquent pour décrire l’émotion que je ressentais à ce moment là… Tout était parfait, magnifique, émouvant, c’était un accueil inoubliable !


2 – Le Mana et les tahitiens

Tahiti et ses îles ne sont pas que « lagon », « bungalows de luxe sur pilotis » et « hamacs suspendu entre deux cocotiers », non, la Polynésie, ou plutôt notre Polynésie que nous avons découvert nous a marqué par ses habitants si chaleureux, accueillants, souriants et aussi par ce fameux Mana… Le Mana ? En fait j’ai compris qu’il s’agissait de cette fameuse force, énergie indescriptible qui anime la Polynésie toute entière, et c’est aussi cette sensation agréable que je ressentais au fond de moi depuis tant d’années (cf. intro)

Le Mana est présent partout en Polynésie…

On le trouve dans la force des vagues, dans la grâce du déplacement d’une raie Manta, dans la jungle de la vallée de Papeno’o, et bien d’autres… Tous les habitants sont habités par le Mana, qui les aide à être heureux, à trouver la force de se surpasser, à être en harmonie avec la nature ou encore à comprendre d’où ils viennent (leurs racines) et où ils vont. C’est le lien unique de tous les polynésiens ; un lien et une force que l’on ne trouve que là-bas

Pendant tout le séjour, nous avons demandé aux personnes rencontrées : »c’est quoi pour toi le Mana ? » Nous avons tout le temps eu une réponse différente… Par exemple pour Eva, champion de courses en pirogue tahitienne, le Mana c’est la force qui lui permet de se dépasser, d’aller plus loin et de trouver en lui l’énergie nécessaire pour aller à la victoire. Tandis que pour Olivier, guide dans la vallée de Papenoo, le Mana c’est la force de la nature.. Il sent cette énergie dans le bruit du vent, dans les arbres et dans les anciens sites religieux… Vous l’aurez, compris, à « Tahiti » il est impératif de sortir des sentiers battus pour mieux comprendre les tahitiens et leur lien incroyable avec les éléments et leurs racines… Vous serez alors aussi comme saisis par le Mana 🙂

3 – La vallée de Papenoo à Tahiti

Le lendemain de notre arrivée nous sommes partis dans les terres de l’île de Tahiti, direction la magnifique vallée verdoyante de Papenoo en compagnie des guides Olivier et Teuai, deux passionnés de la culture polynésienne qui nous en ont appris beaucoup sur la faune et la flore de la vallée, les traditions anciennes, le Mana, et qui nous ont fait découvrir des décors fabuleux et majestueux où l’on se sent coupé du monde, comme en harmonie avec la nature. 1ère étape : le site légendaire de Tepahi, connu aussi pour être aussi un beau spot de surf.

Après 30 minutes de 4×4 à travers la vallée on arrive à Fare Hape, un ancien site cérémonial très important à Tahiti où l’on ne peut rentrer qu’après un discours d’accueil en tahitien (Orero). Pour le déjeuner, nous sommes allés pique niquer au borde de la rivière dans un cadre remarquable, avec au menu un succulent « thon à la tahitienne » (on y revient après) l’une des spécialités locales les plus connues.

S’en suit une balade digestive dans la forêt pendant une demie-heure avant d’atteindre la magnifique cascade Te puna pape o Teura Vahine… L’occasion de faire un break, de se rafraichir et même de prendre de la hauteur pour plonger  ! Et comme le disait si finement notre guide Olivier,  » C’est quand les nuages font l’amour aux montagnes que naissent les cascades « 


Tarifs :
59€ / adulte et 34 € / enfant (4 à 12 ans)

Site internet : IaoranaTahitiExpeditions.com

Réservation : iaoranaexpeditions@gmail.com // (689) 87 75 88 07

thibault travel me happy tahiti

 

Aujourd’hui direction le cœur de l’île de Tahiti dans la somptueuse vallée de Papenoo, en harmonie totale avec la nature…🌴 Une journée à la découverte de la culture ancestrale, des traditions, des rites et légendes en compagnie de notre guide Teuai qui nous a appris beaucoup de choses sur le Mana, cette fameuse énergie et force qui anime tous les tahitiens et que l’on commence à ressentir 💚 Il faisait tellement chaud qu’on a terminé cette journée par une baignade bien méritée dans l’une des nombreuses cascades de la vallée, le kiff ultime 🙌🏻 @tahititourisme @airtahitinui #LoveTahiti #Tahitietsesiles #AirTahitiNui #LesilesduMana #FrenchPolynesia #polynesia #tahiti #EmbracedByMana #TheIslandsOfTahiti #waterfall

Une publication partagée par Travel & Lifestyle bloggers (@travelmehappy) le

4 – La cuisine tahitienne

Mmmh on adore ! La cuisine tahitienne est riche et assez variée, avec une dominante pour les produits de la mer qui sont subtilement associés aux saveurs fruitées. Voici quelques spécialités locales :

  • Le Poe Banane, un dessert savoureux à base de banane (of course)
  • Le four à la tahitienne « Ahi Ma’a » où l’on fait cuir du porc, de l’igname, de l’uri dans un trou rempli des pierres chaudes et des braises, recouvert entièrement par des feuilles de bananier. Un plat convivial préparé à l’occasion des fêtes !
  • Le Thon à la Tahitienne, on en a mangé beaucoup pendant tout le séjour et chacun le prépare à sa manière en y ajoutant sa petite touche secrète !

Voici la recette Thon à la Tahitienne pour 4 personnes :

Il vous faudra 600 grammes de thon, 1/4 de poivron vert, 1 concombre, 2 tomates, 1 oignon, de la ciboulette, des carottes râpées, 25cl de lait de coco, 2 citrons vert, une gousse d’ail

1 – coupez le thon en petits cubes et laissez les tremper dans de l’eau de mer ou de l’eau salée avec la gousse d’ail.
2 – Coupez en tout petits morceaux les tomates, oignon, poivron vert et concombre
3 – Égouttez le thon puis mettez les morceaux dans un saladier avec le jus de citron vert, salez, poivrez, et laissez mariner 30 minutes au réfrigérateur
4 – Ajoutez les légumes puis versez le lait de coco pour couper la cuisson du thon avec le jus de citron vert
5 – Régalez-vous !

Vous pourrez savourer ces plats dans n’importe quel restaurant de Polynésie, mais ne manquez pas de déguster la cuisine gastronomique tahitienne dans un grand restaurant comme celui de la Villa Mahana à Bora bora, une expérience inoubliable en compagnie du chef Damien Rinaldi Dovio originaire de Corse. Sûrement l’un des meilleurs repas jamais savourés. Par contre veillez à réserver bien en avance (min 6 mois…)

5 – Le belvedere de Moorea

Bon, même si on n’a pas eu une météo exceptionnelle, on a quand même vraiment adoré le calme et la beauté de Moorea ! Une étape incontournable lors d’un voyage en Polynésie, d’autant plus que l’île est facilement accessible depuis Tahiti, située juste en face :
En bateau :13€ /personne, Vélo 10€, 30 minutes de traversée ou en avion depuis Papeete, réservez ici sur le site de Aremiti
En avion : 40€/personne, 15 minutes de traversée, réservez ici sur le site de Air Tahiti

L’île est reconnue pour ses beaux spots de plongée, sa faune et sa flore remarquable, ses plages de sable blanc mais aussi pour ses magnifiques décors verdoyants en plein coeur de l’île. Nous nous sommes rendus en quad jusqu’au Belvédère en traversant des cours d’eau et en s’enfonçant dans la forêt sur la piste principale. 2h30 de pur plaisir ! Au sommet on peut profiter d’une vue spectaculaire sur le lagon et l’océan, à perte de vue.

Et voici quelques photos du Sofitel Moorea Ia Ora où nous avons séjourné. Un véritable petit coin de paradis…

6 – Nager avec des requins et une raie manta dans le lagon de Bora Bora

Sûrement le plus beau souvenir de ce voyage… Rien que d’y repenser j’en ai la chair de poule tellement ce spectacle de mère nature était si merveilleux… Nous sommes partis en pirogue à moteur pour une session snorkeling dans le lagon et aller à la rencontre des requins pointe noire… Au début je n’étais pas rassuré du tout et Capucine encore moins, mais je me suis décidé à plonger et je l’ai même convaincu de me rejoindre ! She did it 😀 Une fois dans l’eau il faut juste éviter de fixer les requins du regard et de tendre les bras vers eux s’ils passent à environ 2 mètres de vous. En tout cas, pas de crainte à avoir, c’est vraiment une belle expérience 😉

Mais le moment le plus magique arrive juste avant que l’on remonte dans la pirogue… Le pilote a repéré une raie manta immense et nous la montre du doigt. J’étais juste à côté d’elle et personne autour de moi ! J’ai pris une grande inspiration et j’ai plongé pour la suivre… Elle était juste devant moi et se déplaçait avec tant grâce et de délicatesse… Un moment court qui restera gravé à jamais 🙂

7 – La culture et les traditions polynésiennes (chants, pirogue, tatouages, danses, etc…)

On ne peut pas envisager de voyager en Polynésie sans partir à la découverte de cette culture ancestrale qui fait le charme de la destination. Pendant le séjour on a fait une session découverte des courses en pirogues à balancier sur l’île de Tahiti en compagnie des membres d’un club de pros ! Sur l’île de Moorea on a passé l’après-midi au centre Tupuna Kultur et Capucine a appris à tresser des couronnes de fleurs et à danser pendant que je jouais au foot sur le sable avec les petits du quartier 🙂

On regrette de ne pas avoir eu assez de temps pour pouvoir faire un petit tatouage polynésien ! Oubliez les motifs tribal (vulgaires), non, ici chaque tatouage a une histoire bien particulière. Ils racontent la vie d’une personne, ses exploits, ses aventures, ses valeurs, sa philosophie de vie, etc… D’ailleurs beaucoup de marquisiens ont le corps presque recouvert ! On nous a aussi confié que le mois de juillet est la meilleure période pour revenir en Polynésie car la météo est idéale et il y a le festival Heiva i Tahiti, le plus gros rassemblement de troupes de danses, de chants et de sports traditionnels tahitiens.

Mais certains « tahitiens » craignent que les traditions et la culture s’effacent au fil des générations… En discutant avec Olivier, note guide dans la vallée de Papenoo à Tahiti, il m’a dit qu’il vivait plus de 6 mois de l’année dans les montagnes au contact de la nature et s’occupe d’associations qui participent à la vie locale dans la vallée. Il donne des cours de tahitien aux enfants, leur raconte les anciennes légendes du pacifique et leur enseigne l’histoire des ancêtres. Olivier me confiait qu’il était préférable que les enfants apprennent l’histoire, la culture et les traditions du Fenua (de leur territoire) pour pouvoir un jour les transmettre à leur tour aux plus jeunes, plutôt que d’apprendre en priorité l’histoire des conquêtes de Napoléon ! Et il a tellement raison… En quelques décennies, tout peut se perdre…

8 – Une rencontre inoubliable à Bora Bora

Nous logions au Pearl Beach Resort de Bora Bora et un soir nous sommes allés dîner au restaurant de l’hôtel Saint Régis (deux adresses vraiment exceptionnelles ceci dit !) La pluie ne cessait pas de tomber et la déception pouvait facilement se lire sur nos visages tous dégoulinants. Après le transfert en bateau à un ponton de l’île, nous avons pris un taxi qui nous a emmené au restaurant. J’ai passé la totalité du trajet à discuter avec le chauffeur natif de Bora Bora, vieux de 85 ans et qui a réussi à me raconter tous les moments forts de sa vie en 20 minutes !

Il m’a brièvement raconté l’époque où l’armée américaine a débarqué sur l’île pendant la seconde guerre mondiale pour installer une base aérienne. Il a même été acteur dans le film « Le Bounty » avec Mel Gibson et Anthony Hopkins ! Ensuite il a commencé à me raconter sa (belle) vie à Bora Bora puis ses voyages aux USA et en Asie, etc… Une fois arrivés à destination je ne voulais plus quitter le van pour écouter encore ses histoires et en apprendre davantage sur la vie locale… Bien évidemment, comme pour beaucoup de personnes tout au long du séjour, je lui ai demandé ce que représentait pour lui le Mana. Pour lui c’était la fête et la joie de vivre polynésienne ! Qu’est-ce que j’adore ce type de rencontres 🙂

9 – Dormir dans un bungalow sur pilotis dans le lagon de Bora Bora

Qui n’en a jamais rêvé ? C’est vraiment une expérience unique à vivre au moins une fois pendant un séjour à Tahiti et ses îles ! Nous avons séjourné deux nuits au Pearl Beach Resort de Bora Bora, un magnifique hôtel 5 étoiles au style traditionnel local situé à Tevairoa, le plus grand Motu de l’île. Nous avons eu un superbe bungalow en bois sur pilotis situé au bout d’un long ponton en plein coeur du lagon. La chambre est équipée d’une belle salle de bain avec baignoire et d’un côté et de l’autre d’une grande chambre tout confort avec un lit king size confortable et même une table basse en verre pour voir à travers les poissons multicolores qui nagent dans l’eau turquoise…

Le bonheur ! Mais ce n’est pas fini… Quand on ouvre les rideaux on a une vue magnifique sur les montagnes de l’île et le lagon. Il y a une grande terrasse sur laquelle on prend le petit déjeuner et même un escalier pour aller nager dans le lagon. Même si le soleil n’était pas tout le temps au rendez-vous on y a tout de même passé 3 jours de rêve fabuleux.

10- Survoler les îles en avion

Au départ comme à l’arrivée, l’émotion est au rendez-vous, mais je vous garantie que vous verserez une petite larme quand vous quitterez ces îles paradisiaques. Les points de vue sont sublimes et les mots commencent à manquer pour qualifier la beauté du décor ! Je vous conseille de venir un peu en avance à l’aéroport pour vous placer devant la porte d’embarquement en 1er et pouvoir ainsi choisir sa place coté hublot, c’est impératif. Mais surtout, demandez au personnel de bord Air Thaiti de quel côté vous devez vous installer pour en prendre plein les yeux et faire de belles photos. Ils sont en général sûrs à 80 % 😉 Bon dans le doute Capucine et moi nous sommes séparés le temps du vol chacun d’un côté de l’avion au cas où pour être sûr de ne rien rater ! En tout cas c’est en prenant de la hauteur qu’on se rend compte que l’on est dans l’une des plus belles régions du monde… Encore récemment GoVoyage a fait un sondage auprès de 9000 voyageurs et Tahiti a été désignée comme la plus belle île au monde. Bon plan, un concours est organisé à cette occasion à partir du 20 mars pour gagner un vol aller / retour pour deux personne Paris-Papeete ! (Plus d’information sur leur site)

vue avion bora bora

 

CASTING pour Tahiti Tourisme : #TakeMeToTahiti

Si vous aussi vous voulez partir à la découverte de Tahiti et ses îles pour ressentir le Mana, Tahiti Tourisme organise  jusqu’au 5 avril un grand casting international à destination des familles et des couples pour être acteurs de la future vidéo officielle !

Pour participer, créez une vidéo de 15 secondes en indiquant :

1/ Ce que Tahiti Et Ses Îles vous inspirent
2/ Vos trois activités favorites à Tahiti Et Ses Îles
Partagez ensuite votre vidéo en public sur Instagram, Twitter ou Facebook avec le hashtag #takemetotahiti

Pour plus d’informations rendez-vous sur le site www.lesilesdumana.fr

Retrouvez dessous la vidéo réalisée avec Michel et Elisabeth

commentaires

1 Comment

  • Reply
    Lauriane
    19 mars 2017 at 14 h 39 min

    Très joli article, particulièrement (forcément !) grâce à l’émotion de l’introduction et de cette omniprésence du mana. Les photos doivent aussi y être pour quelque chose 🙂

  • Laissez-nous un commentaire !