Côte d'Azur Europe France hôtels Nice

On a testé : l’hôtel Mercure de Nice Promenade des Anglais

29 septembre 2014
 

Pour ce quatrième volet de nos missions d’ambassadeurs Mercure, nous partons le temps d’un week-end à la redécouverte de Nissa la Bella, la plus emblématique des azuréennes, riche d’une histoire mouvementée, d’une culture unique, d’un patrimoine remarquable et d’une identité bien ancrée dans le coeur de ses habitants.

On aime se balader tôt le matin sur la promenade des Anglais, faire son marché au cours Saleya, manger la socca chez Pipo, savourer une glace dans les ruelles pittoresques du vieux Nice, se reposer dans les jardins du Paillon, être surpris par le coup de canon de midi, ou encore prendre de la hauteur à la colline du château pour profiter du cadre verdoyant et de la vue exceptionnelle sur la Baie des Anges

Bref, il y a des dizaines de raisons d’aimer cette ville !

2

Nous posons nos valises au Mercure Promenade des Anglais, où nous sommes chaleureusement accueillis pas Bruno Felix, le directeur de l’hôtel, et Andrea qui fut notre guide pour ces deux jours d’expérience. L’établissement est situé face à la mer devant la promenade la plus mythique de la French Riviera, un emplacement privilégié à Nice. Cet hôtel haut de gamme est résolument à taille humaine et nous avons rapidement remarqué l’ambiance familiale et conviviale qui y règne. D’ailleurs, la plupart des employés y sont présents depuis de nombreuses années, dont certains qui ont plus de vingt ans de carrière ! Ils sont incollables sur la ville et fournissent aux clients une multitude d’informations et de bonnes adresses précieuses. L’établissement collabore étroitement avec de nombreux partenaires niçois comme la plage privée du Ruhl et de nombreux prestataires d’activités.

Même si le hall de réception n’est pas spacieux (des travaux sont prévus prochainement) l’atout majeur du Mercure Nice Promenade des Anglais reste la beauté de ses chambres qui offrent une vue à couper le souffle sur la mer. L’agencement de ces dernières a été conçu pour que l’on puisse profiter de ce panorama d’exception depuis chaque recoins (le lit, la salle de bain, etc…)

Le soir même, nous partons dîner en compagnie d’Andrea au Séjour Café, un excellent restaurant situé dans le centre ville, classé N°1 sur Tripadvisor. Les plats son fins, succulents et dignes d’un établissement étoilé. Un bon rapport qualité / prix. S’en suit une balade nocturne dans la vieille ville où nous en profitons pour savourer une glace à la Gelateria Azzurro, juste à côté de la place Rossetti. Ce petit glacier n’a d’ailleurs vraiment rien à envier à son célèbre concurrent Fenocchio !  Allez, une dernière balade de nuit sur la place Masséna et sur la promenade des anglais (incontournables) puis nous rentrons à l’hôtel nous reposer et profiter pleinement de notre chambre.

imageimage

Et au réveil…

image image
Après un petit déjeuner copieux et varié préparé par Régis, direction la prom’ pour retrouver notre nouveau guide, Gustav ( Hej Gustav ! ) qui nous accompagne pour 3 heures de balade en vélo à la redécouverte de la ville. On se faufile dans les ruelles étroites, on longe la Coulée Verte, puis on arpente la promenade des anglais bordée d’hôtels majestueux et là, les choses sérieuses commencent : la montée jusqu’à la colline du château ! L’effort en vaut vraiment la peine car une fois arrivés au sommet la vue sur la baie des anges est spectaculaire ! Petit passage au point de vue qui surplombe le port coloré de Nice où Gustav en profite pour faire une pause et nous offrir des rafraîchissements bien mérités.

Même si notre guide est Suédois, il en connait Nice sur le bout des doigts, et c’est un réel plaisir de redécouvrir la ville en sa chaleureuse compagnie. Nous avons d’ailleurs appris plein de petites anecdotes !

Saviez-vous que tous les midis à Nice on entend un coup de canon ? Il s’agit en fait d’une tradition vieille de plus de 120 ans… Un Lord écossais était furieux que sa femme rentre tous les jours en retard de sa promenade matinale dans la vieille ville. Il demanda au maire de l’époque de tirer un coup de canon à midi pile pour la prévenir que c’était l’heure de déjeuner ! Les niçois s’y sont vites habitués et cette vieille tradition perdure encore aujourd’hui…

Retrouver toutes les informations sur les balades à vélo ici

image image image  image image image

Et pour finir notre expérience #Enjoymercure en beauté, nous partons déjeuner au restaurant de la plage du Ruhl.

Là où d’autres plages modernes misent sur les ambiances plutôt  » lounge  » sans saveurs, la plage du Ruhl quand à elle tient a garder  son cachet d’autrefois qui ne s’estompe pas au fil des décennies. Un véritable bon dans le passé, dans les années 20′, avec ce style Art Déco du plus bel effet. Aucun détail n’est oublié, de la décoration, à la jolie tenue des serveurs et des serveuses, en passant par le mobilier de la plage et les anciens vestiaires d’époque. Le temps d’un repas ou d’une journée « plage », on se sent hors du temps.

L’accueil est sympathique, le personnel souriant, le service de qualité et le repas… Excellent ! Nous avons pris la formule du jour  (plat / dessert à 26€) avec un poisson succulent et une coupe de fruits rouges servit avec de la glace à la vanille.

unnamed (11)

Encore merci à Bruno Felix, Andréa, Mantelli, Jean-Jacques, Régis et à toute l’équipe niçoise pour nous avoir fait vivre un séjour très agréable 😉

Retrouvez toutes les infos et  les hôtels Mercure de Nice ici


Sponsored by BuzzParadise

Article réalisé en partenariat avec Mercure

commentaires

1 Comment

  • Reply
    Sarah
    9 octobre 2014 at 14 h 48 min

    Merci de faire perdurer l’été… A la fin d’une journée nuageuse à Grenoble ça fait vraiment du bien ! (Et merci d’avoir mis notre site dans le blog roll, c’est adorable ! <3 )

     

Laissez-nous un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.