Corse

Corse : Les effets du Covid sur le tourisme de l’île de beauté

Hello les voyageurs !  Aujourd’hui on vous emmène sur l’île de Beauté, direction la Corsica ! Bien que classée en tant que zone de circulation active de la Covid-19 ce dimanche 6 septembre, la Corse a sû, cet été, tirer son épingle du jeu dans le chaos touristique que la crise sanitaire a provoqué. Explications

Destination, prisée par les Français

Selon un récent sondage, la Corse est arrivée en top position des destinations choisie par les Français pour les vacances. En cause : les restrictions et l’incertitude liée aux voyages à l’étranger, que ce soit dans l’Union Européenne ou en-dehors. Le risque d’être placé en quatorzaine ou de devoir écourter (voire annuler) leurs vacances a orienté de nombreux métropolitains vers des destinations françaises. 

La Corse présente l’avantage de dépayser, grâce à sa culture locale forte, à ses paysages somptueux entre mer et montagnes et à son climat ensoleillé.

La Corse, destination adaptée à tous les budgets

Contrairement aux idées reçues, il est tout à fait possible de passer de belles vacances sans vider son compte en banque !

Vous pouvez, par exemple, opter pour un camping en Corse au lieu d’une villa comme on en voit sur Instagram. Pour ma part j’ai trouvé très facile de dénicher un camping proche de la mer, avec piscine et restaurant sur place.

Si, comme moi, vous avez la chance d’habiter près d’une grande ville, vous avez toutes les chances que l’aéroport le plus proche vous propose des vols low cost vers Figari, Ajaccio ou Calvi.

Sur place, pas de surprise, c’est comme en France métropolitaine ! Manger au restaurant tous les jours et louer une voiture va peser dans votre budget. Pour pallier à cela, vous pouvez très bien privilégier des pique-niques et utiliser l’une des nombreuses compagnies de bus qui traversent l’île de beauté si vous souhaitez réaliser des économies et passer des vacances de routards !

Les touristes étrangers en berne

C’est le revers de la médaille pour les professionnels du tourisme en Corse. Tout comme les Français ont privilégié la France pour leurs congés d’été, les touristes étrangers ont eu le même raisonnement. Une baisse drastique de fréquentation qui met à mal les campings, hôtels, cafés et restaurants. En juillet, ils estimaient que leur chiffre d’affaires était deux-tiers inférieurs à la même période les années précédentes. Les chiffres d’août, eux, ne sont pas encore rendus publics, bien qu’une hausse générale se soit apparemment faite ressentir.

Pour résumer, la Corse a été une destination privilégiée pour les vacances des Français cet été. Pour soutenir l’économie française, continuons de favoriser les voyages dans notre beau pays qui regorge de régions différentes et magnifiques !

commentaires

No Comments

    Laissez-nous un commentaire !

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.